En manque cruel de personnel, les restaurateurs français comptent recruter des Marocains

1er juin 2022 - 23h00 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les restaurateurs français misent sur le recrutement de Marocains et de Tunisiens afin de pallier la pénurie de main-d’œuvre.

Les restaurateurs sont en manque cruel de bras pour l’été. « Chaque année, on cherche à peu près 100 000 employés. […] Très vite, sur vos lieux de vacances, vous allez vous apercevoir que des restaurants ouverts d’habitude sept jours sur sept fermeront une journée ou une journée et demie. Ils ne pourront pas conserver leur amplitude horaire, parce qu’ils n’auront pas les mains, en face, pour répondre à la demande », prévient Alain Fontaine, président de l’Association française des maîtres restaurateurs (AFMR), ce mercredi, sur franceinfo.

À lire : Les professionnels de l’hôtellerie-restauration français en quête de main-d’œuvre marocaine

La crise sanitaire liée au Covid-19 a accentué le problème de recrutement dans le secteur. « Avant la crise sanitaire, j’avais un vivier, mais avec le Covid on n’a eu ni stagiaires ni apprentis pour le renouveler », confie le patron du café de Paris à Calais. « Les gens ont goûté au repos et au temps passé avec les proches pendant la crise sanitaire. Ils ne veulent plus voir leur vie quotidienne dictée par le travail. On ne compte plus que sur les jeunes motivés qui viennent chez nous, sinon on ne trouve plus de personnel. Alors on s’est résolu à arrêter le service le lundi : on ne va pas travailler jusqu’à 50 heures par semaine », explique Ludovic, à l’Alaska situé à Berck-sur-Mer.

À lire : Les professionnels de l’hôtellerie-restauration français veulent recruter des Marocains

Pour Alain Fontaine, l’immigration peut être une solution. « On a des jeunes formidables qui sortent des CFA et des lycées mais aussi des gens formidables sur le trottoir qui attendent de travailler. Il faut qu’administrativement on puisse les prendre chez nous. La restauration de demain sera sauvée en partie par l’immigration présente sur notre territoire. » Une solution à laquelle a déjà recours l’Union des métiers de l’hôtellerie (UMIH). Cette dernière est en pourparlers avec le Maroc pour recruter des Marocains. Outre le royaume, l’UMIH a aussi engagé des discussions avec la Tunisie pour la signature d’une convention.

Sujets associés : Emploi - France - Restauration

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les hôtels de l’Algarve (Portugal) en quête de main-d’œuvre marocaine

Les hôtels de l’Algarve (Portugal) sont en quête de main-d’œuvre marocaine et appellent le gouvernement portugais à œuvrer pour la libre circulation des travailleurs. Le secteur a...

L’appel des Pays-Bas aux jeunes chômeurs des banlieues françaises

Les Pays-Bas sont en quête de main-d’œuvre et appellent les jeunes chômeurs des banlieues françaises à venir travailler chez eux.

En l’absence de saisonniers marocains, des agriculteurs français s’inquiètent pour leur production

N’ayant pas obtenu de visa, les 400 saisonniers marocains attendus en France depuis le 20 avril ne sont pas encore arrivés sur le territoire français. Une situation qui risque de...

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration français en quête de main-d’œuvre marocaine

Face au manque de candidats aux 270 000 offres d’emploi publiées pour la saison estivale 2022, l’Union des métiers de l’hôtellerie (UMIH) est en pourparlers avec le Maroc pour...

Nous vous recommandons

Emploi

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La ministre des...

Maroc : En 2020, la création d’entreprise a chuté de 11,7%

Au Maroc, durant l’année 2020, seulement 83 806 entreprises ont été créées, entreprises personnes physiques et personnes morales confondues, soit une baisse de 11,7% comparativement à 2019. Cette baisse est particulièrement le résultat des impacts de la...

Maroc : la dure réalité des travailleuses domestiques en ces temps de coronavirus

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur la vie des travailleuses domestiques. Celles-ci ne bénéficient pas d’une couverture sociale.

Les professionnels du tourisme demandent un moratoire fiscal

Éprouvés par la crise du Covid, les opérateurs touristiques marocains appellent l’État au secours. Ils demandent un moratoire fiscal sur les taxes locales, sous peine de devoir mettre la clé sous la...

Tétouan se dote d’une nouvelle zone d’activité économique

La ville de Tétouan sera dotée d’une nouvelle zone d’activités économiques, permettant de contribuer au renforcement des infrastructures d’accueil industrielles et palier aux problèmes de la contrebande dans toute la...

France

La France veut compter sur le Maroc pour « combattre le terrorisme »

Arrivé au Maroc dimanche 9 novembre, le chef de la diplomatie française a été reçu lundi par son homologue marocain, Nasser Bourita. Dans son message, Jean-Yves le Drian a indiqué que la France « veut pouvoir compter sur le Maroc » pour lutter contre le...

Gilles Kepel rassure de la non remise en cause de la décision de Trump sur le Sahara

Le politologue français, spécialiste du monde arabe et de l’islam en occident, Gilles Kepel exclut tout changement de la position américaine vis-à-vis du dossier du Sahara. Le prédécesseur de Joe Biden avait signé, le 10 décembre 2020, un décret portant...

Victime de menace de mort, Ali Rabeh est placé sous protection policière

Le maire des Trappes, Ali Rabeh, est désormais placé sous protection rapprochée. L’édile avait reçu des menaces de mort après avoir remis en cause les affirmations du professeur de philosophie, Didier Lemaire sur l’avancée inquiétante de l’islamisme dans la...

France : une chaîne humaine contre le racisme et les violences policières, ce lundi

Face à la montée du racisme et des violences policières en France pendant le confinement, une trentaine d’organisations, d’associations, de syndicats et de partis politiques, ont appelé à "une chaîne humaine contre les violences policières", ce lundi 11 mai,...

Bloqué en Italie, un Marocain dort sous un pont à Vintimille

Parti du Maroc où il dit se sentir “discriminé”, Ahmed Qatib, un migrant marocain de 33 ans, rêvait d’une nouvelle vie en Allemagne. Mais il n’a pas réussi à arriver à destination. Il se retrouve bloqué en Italie, où il vit sous les ponts à Vintimille, à la...

Restauration

La Marocaine Zineb Hattab parmi les 50 meilleurs chefs cuisiniers au monde

La Marocaine Zineb Hattab fait partie des nominés de la deuxième édition de 50 Next, une initiative qui met en lumière de jeunes talents dans différents domaines de la gastronomie.

Ce que compte faire Marrakech pour relancer le tourisme

Dans la perspective de la réouverture très prochaine de l’espace aérien marocain, les professionnels du tourisme de la région Marrakech-Safi s’affairent. Les dispositions tournent autour de l’opération « 3R...

L’ONSSA réagit au scandale des « vers dans le tagine »

Le scandale du tajine d’Azilal a remis sur le tapis la question de l’hygiène dans les restaurants au Maroc. L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a tenu à apporter quelques précisions sur cette affaire de vers trouvés dans...

À Marrakech, le tourisme se meurt

À Marrakech, la crise sanitaire liée au coronavirus frappe durement le tourisme. Sans une visibilité pour l’été, hôteliers, restaurateurs, agenciers de la ville ocre, conteurs, musiciens et charmeurs de serpents désespèrent. Ils appellent à la levée des...

Un Marocain décroche le prix du meilleur couscous de France

Le Marocain Hamid Miss, chef de La Pente Douce à Toulouse, s’est vu décerner le prix du meilleur couscous de France.