La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

8 juillet 2023 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

Cette voiture est unique en son genre : elle est l’ultime modèle parmi les quatre coupés dotés de la carrosserie de style Superamerica de Pininfarina, et un des trois spécimens produits sans grilles de ventilation sur les ailes. Malgré son charme, ce joyau de l’automobile exige une restauration conséquente et qui prendra du temps.

Ce bolide a vu le jour en mai 1956 avec le numéro de châssis 0469 GT. Il se distingue par sa carrosserie bicolore Celeste surmontée d’un toit Nero, le tout habillé à l’intérieur d’un cuir Naturale de Connolly. Le premier à s’asseoir derrière le volant de ce véhicule exceptionnel fut le roi Mohammed V, un fin connaisseur en matière de luxe et de performances automobiles.

A lire : Une Rolls-Royce du roi Hassan II mise aux enchères

L’histoire de ce véhicule recèle encore quelques mystères. Il n’est pas certain que le roi Mohammed V ait été le seul propriétaire de cette Ferrari 250 GT Coupé Spéciale. Mais la présence d’une plaque d’immatriculation marocaine d’époque atteste d’un lien avec le royaume.

Au début des années 60, ce bolide a traversé l’Atlantique pour rejoindre les États-Unis. En 1962, la voiture est enregistrée au nom de Ben Pace, en Floride. Ce dernier l’a vendue douze ans plus tard à Walter Medlin qui, pendant un demi-siècle, en a été le propriétaire. Malheureusement, la voiture n’a pas été choyée comme elle le mérite : des traces de rouille sont visibles sur certaines parties de sa carrosserie. La date du 17 août marquera un nouveau départ pour cette Ferrari qui, malgré son besoin d’une restauration, attirera sans doute de nombreux amateurs lors de la vente aux enchères à Monterey, en Californie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Mohammed V

Aller plus loin

Une Rolls-Royce du roi Mohammed V vendue aux enchères (photos)

Une Rolls-Royce ayant appartenu au roi Mohammed V sera en vente prochainement aux enchères. Pour pouvoir se la procurer, il faudra miser gros.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %,...

Une Ferrari ayant appartenu au roi Mohammed V en vente

Une ancienne Ferrari du roi Mohammed V sera vendue aux enchères très prochainement. Il s’agit d’une voiture faisant partie d’une collection découverte après le passage d’un...

Mohammed V : sa Ferrari emblématique aux enchères (photos)

RM Sotheby’s va mettre en vente aux enchères le 18 août la Ferrari 250 GT Pininfarina de Mohammed V. La voiture, totalement dégradée et qui a besoin d’une restauration complète,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé l’anode graphite pour les batteries lithium-ion.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Du nouveau dans la gamme de la Citroën Ami fabriquée au Maroc

Une nouvelle version de la Citroën AMI « made in Morocco » est désormais commercialisée sur le site officiel du constructeur automobile français.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...