Fès : trois présidents de communes devant la justice pour détournement de fonds

19 janvier 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Trois présidents de communes, tous membres du parti Rassemblement national des indépendants (RNI), ont été présentés devant la Chambre des crimes financiers près la Cour d’appel de Fès pour détournement de fonds, dilapidation des deniers publics et faux et usage de faux.

L’ancien président de la commune de Sidi El Abed a été condamné à une peine d’un an de prison ferme et à 200 000 dirhams de dommages-intérêts à verser à la commune. Le mis en cause est accusé d’avoir fait payer à la commune une facture de 5 000 dirhams pour la réparation d’une machine à écrire et d’avoir émis 11 bons de commande fictifs d’achat de peinture, de matériel de construction, de matériel électrique et informatique, de pièces de rechange pour un montant total de 170 000 dirhams de 2003 à 2015, rapporte Assabah.

À lire : Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

C’est son successeur et actuel président de la commune, ainsi qu’une association locale, qui ont déposé plainte contre lui, précise la même source, ajoutant que l’accusé aussi en a fait de même contre le président de la commune, qu’il accuse des mêmes crimes de détournement de fonds, dilapidation des biens de la commune et faux et usage de faux.

À lire : Meknès : quatre fonctionnaires en prison pour dilapidation de deniers publics

Le président de la commune Ahl Sidi Lahcen, à Séfrou, est le deuxième accusé. Après examen de son dossier, le juge a décidé de l’acquitter, lui et ses co-accusés. L’ancienne présidente de la commune, actuellement en prison à Meknès, avait déposé une plainte contre eux pour les mêmes chefs d’inculpation. Le président de la commune d’Outa Bouayane, troisième accusé, n’a pas connu sa sentence. Son procès a été reporté au 31 janvier en raison de l’absence de sa défense et de ses quatre co-accusés.

Sujets associés : Fès - Droits et Justice - Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Aller plus loin

Maroc : plusieurs élus jugés pour détournement de fonds publics

Condamnés par la deuxième chambre chargée des crimes financiers, plusieurs élus sont de retour au tribunal. Il s’agit du président de la région de l’Oriental et de celui de la...

Rabat : un ancien président de commune dans de sales draps

Un ancien président de commune, son fils ainsi que trois gendarmes et quatre aux individus (deux fonctionnaires et deux agriculteurs)., ont été déférés mardi devant le procureur...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement...

Un élu du PPS écope de trois ans de prison pour dilapidation de deniers publics

La chambre des crimes financiers de la cour d’appel de Casablanca a condamné Abdessamed Khannani, député du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et président de la commune de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Polémique après les propos d’un député RNI sur le roi Mohammed VI

Alors qu’il prenait la défense du gouvernement, un député du Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir, a, lors de la discussion sur la flambée des prix, fait une déclaration pour le moins polémique sur le roi Mohammed VI.