Fin de la vague Omicron au Maroc

1er mars 2022 - 15h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale vient d’annoncer la fin de la vague Omicron. Une annonce qui intervient après deux semaines consécutives de niveau vert et le début de la phase post-vague ou la troisième inter-période.

Dans sa présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique au cours de la période allant du 15 au 28 février 2022, Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique du ministère de la Santé et de la Protection sociale a indiqué que la vague Omicron a été, comme prévu, une vague rapide et courte qui a duré 11 semaines et a atteint son apogée dans la semaine du 17 au 23 janvier 2022.

À lire : Omicron : des cas de sous-variant BA.2 au Maroc ?

« Contrairement à la vague “Delta”, la vague Omicron est moins virulente et moins létale, car le pourcentage de cas graves et critiques au cours de la vague Delta était de 4,3 %, tandis que ce pourcentage était de 2 % au cours de la vague Omicron, ce qui représente plus de la moitié », a précisé le responsable, soulignant que la dernière semaine, allant du 21 au 27 février, a été marquée par la poursuite de la décroissance rapide du nombre de nouveaux cas pour la cinquième semaine consécutive. Également par « la poursuite de la décroissance du taux de positivité des analyses, puisqu’il est passé de 24,4 % pendant la semaine de pointe à 1,9 % la semaine dernière. »

À lire : Le variant Omicron s’étend au Maroc, déjà un mort

S’agissant de l’indice de reproduction des cas, il se maintient à moins de 1 depuis 38 jours, pour se situer à 0,79 la semaine dernière. Quant aux autres indices, Mouad Mrabet fait savoir que le nombre de cas graves dans les services de réanimation a connu une baisse de 40 % pour s’établir à 133 nouveaux cas. En tout, 171 malades ont quitté ces services après l’amélioration de leur état de santé. Les cas de décès ont, eux aussi, enregistré une baisse (26 %) par rapport à la semaine précédente, pour atteindre 84 au cours de la dernière semaine.

À lire : Covid-19 au Maroc : le pic de la vague Omicron atteint

Concernant le taux de létalité, il s’est situé jusqu’à lundi à 0,6 pc pour la vague Omicron et 1,3 pc pour Delta soit une hausse de près de la moitié, a ajouté le responsable. Selon lui, cette baisse s’explique par plusieurs facteurs dont l’efficacité de la campagne de vaccination, outre les spécificités et l’évolution de la connaissance autour du virus.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : plus de 50 % du personnel soignant infecté par Omicron

La vague de contamination due au variant Omicron avait été annoncée plus virulente que celle connue jusque-là au Maroc. Et elle l’est avec la contamination de plus de la moitié...

Covid-19 : le variant Omicron dominant au Maroc

Au Maroc, plus de la moitié des personnes atteintes du Covid-19 ont contracté le variant Omicron. Le virus est devenu dominant selon les autorités sanitaires.

L’épidémie du Covid-19 n’est pas terminée, alertent les autorités marocaines

Pour éviter une rechute de la situation épidémiologique liée au Covid-19, le ministère de la Santé a recommandé aux Marocains de maintenir les mesures préventives et de...

Le variant Omicron s’étend au Maroc, déjà un mort

Le ministère de la Santé a annoncé, ce mardi, le premier décès dû au variant Omicron au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

L’anarchie des salons de beauté au Maroc dénoncée

La docteure Hanan Atrakin, spécialiste en chirurgie esthétique et députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a exprimé ses inquiétudes face à la prolifération au Maroc des salons de beauté offrant des services esthétiques médicaux, évoquant une...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Royal Air Maroc : Un bébé sauvé en plein ciel

Un bébé de 18 mois a été sauvé d’un arrêt cardiaque grâce à l’intervention rapide de deux membres de l’équipage de la Royal Air Maroc.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.