Fin de la vague Omicron au Maroc

1er mars 2022 - 15h40 - Ecrit par : A.S

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale vient d’annoncer la fin de la vague Omicron. Une annonce qui intervient après deux semaines consécutives de niveau vert et le début de la phase post-vague ou la troisième inter-période.

Dans sa présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique au cours de la période allant du 15 au 28 février 2022, Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique du ministère de la Santé et de la Protection sociale a indiqué que la vague Omicron a été, comme prévu, une vague rapide et courte qui a duré 11 semaines et a atteint son apogée dans la semaine du 17 au 23 janvier 2022.

À lire : Omicron : des cas de sous-variant BA.2 au Maroc ?

« Contrairement à la vague “Delta”, la vague Omicron est moins virulente et moins létale, car le pourcentage de cas graves et critiques au cours de la vague Delta était de 4,3 %, tandis que ce pourcentage était de 2 % au cours de la vague Omicron, ce qui représente plus de la moitié », a précisé le responsable, soulignant que la dernière semaine, allant du 21 au 27 février, a été marquée par la poursuite de la décroissance rapide du nombre de nouveaux cas pour la cinquième semaine consécutive. Également par « la poursuite de la décroissance du taux de positivité des analyses, puisqu’il est passé de 24,4 % pendant la semaine de pointe à 1,9 % la semaine dernière. »

À lire : Le variant Omicron s’étend au Maroc, déjà un mort

S’agissant de l’indice de reproduction des cas, il se maintient à moins de 1 depuis 38 jours, pour se situer à 0,79 la semaine dernière. Quant aux autres indices, Mouad Mrabet fait savoir que le nombre de cas graves dans les services de réanimation a connu une baisse de 40 % pour s’établir à 133 nouveaux cas. En tout, 171 malades ont quitté ces services après l’amélioration de leur état de santé. Les cas de décès ont, eux aussi, enregistré une baisse (26 %) par rapport à la semaine précédente, pour atteindre 84 au cours de la dernière semaine.

À lire : Covid-19 au Maroc : le pic de la vague Omicron atteint

Concernant le taux de létalité, il s’est situé jusqu’à lundi à 0,6 pc pour la vague Omicron et 1,3 pc pour Delta soit une hausse de près de la moitié, a ajouté le responsable. Selon lui, cette baisse s’explique par plusieurs facteurs dont l’efficacité de la campagne de vaccination, outre les spécificités et l’évolution de la connaissance autour du virus.

Tags : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Santé

Aller plus loin

Maroc : plus de 50 % du personnel soignant infecté par Omicron

La vague de contamination due au variant Omicron avait été annoncée plus virulente que celle connue jusque-là au Maroc. Et elle l’est avec la contamination de plus de la moitié du...

Le variant Omicron s’étend au Maroc, déjà un mort

Le ministère de la Santé a annoncé, ce mardi, le premier décès dû au variant Omicron au Maroc.

Covid-19 : le variant Omicron dominant au Maroc

Au Maroc, plus de la moitié des personnes atteintes du Covid-19 ont contracté le variant Omicron. Le virus est devenu dominant selon les autorités...

L’épidémie du Covid-19 n’est pas terminée, alertent les autorités marocaines

Pour éviter une rechute de la situation épidémiologique liée au Covid-19, le ministère de la Santé a recommandé aux Marocains de maintenir les mesures préventives et de poursuivre la...

Nous vous recommandons

Rico Verhoeven, le bourreau des kick-boxeurs marocains

Après le champion marocain, Badr Hari, son compatriote Jamal Ben Saddik s’est incliné samedi dernier devant le Néerlandais, Rico Verhoeven, tenant du titre mondial de kick-boxing poids lourd, lors de la soirée Glory 79, tenue dans le GelreDome d’Arnhem...

Un Marocain trouve 500 000 dirhams... et les rend à ses propriétaires (vidéo)

Un geste à saluer. Un chauffeur de taxi exerçant dans la région d’Agadir a trouvé récemment un sac contenant près de 500 000 dirhams (50 000 euros) qu’il a rendus ensuite à son propriétaire.

MRE : voici les modalités de remboursement de l’indemnité de transport maritime

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui rentrent au Maroc par voie maritime dans le cadre de l’Opération Marhaba sont désormais fixés sur les conditions et modalités de versement des montants correspondant au remboursement partiel des billets des...

Le dirham poursuit sa chute face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi-stable face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,20 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 16 au 22 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Baisse générale du prix de l’immobilier au Maroc

Très dynamique il y a encore quelques mois, le marché de l’immobilier au Maroc connaît une baisse des ventes doublée d’un repli accentué des prix au 3ᵉ trimestre.

Jusqu’à 47 degrés prévus au Maroc

Plusieurs régions marocaines comme Casablanca ou Rabat vont connaître une vague de chaleur de dimanche 11 juillet à demain, lundi 12 juillet 2021, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

L’Algérie dénonce « l’aventurisme dangereux » du Maroc

L’Algérie a réagi aux déclarations de Yaïr Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères à Rabat. En marge de sa visite historique au Maroc, ce dernier s’était dit inquiet « au sujet du rôle joué par » le voisin de l’Est « dans la région, son rapprochement...

Algésiras : la DEA américaine met fin à un réseau de trafic de haschich marocain

La police nationale espagnole, dans le cadre d’une opération conjointe menée avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) du Maroc et la Drug Enforcement Administration (DEA) des États-Unis, a démantelé un réseau de trafic de drogues à Algésiras....

Épinay-sur-Seine : Bouchra, poignardée par son ex-compagnon

Une femme d’origine Marocaine, âgée de 44 ans, a été poignardée à mort vendredi à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) par son ex-compagnon, qui venait d’être libéré de prison après avoir purgé sa peine pour...

Maroc : protestation originale contre l’utilisation du français

Pour protester contre l’utilisation par la Fédération royale marocaine de basket-ball de la langue française dans les correspondances avec les clubs, la direction du club de basket-ball, Youssoufia de Rabat, a réagi de façon très...