Attention MRE, les fourgons de marchandises c’est fini !

2 mai 2014 - 12h24 - Economie - Ecrit par : J.L

Les véhicules transportant des marchandises à caractère commercial sont soumis à partir de ce jeudi 1er mai, "à la réglementation et aux procédures régissant les importations commerciales" au Maroc. Désormais, les fourgons de marchandises ramenés au Royaume par des Marocains résidant à l’étranger, devront produire à la douane des déclarations détaillées.

Pour exercer cette activité les MRE devront disposer d’un registre de commerce, rappelle l’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII). "MRE, n’oubliez pas aussi que vous serez appelés à présenter des factures des marchandises que vous transportez".

Le contrôle des normes de qualité est également prévu par l’administration des douanes. "Les autorités portuaires vous inviteront également à bien ranger vos marchandises pour en faciliter le contrôle".

Seuls les touristes qui s’installent provisoirement au Maroc, bénéficieront désormais du régime de l’admission temporaire (AT). Les MRE eux, n’ont le droit d’importer temporairement que leurs effets personnels neufs ou usagers.

Selon le gouvernement, ce commerce informel engendrerait des pertes fiscales de l’ordre d’un milliard de DH par an. Les MRE font entrer au moins 140 fourgons de marchandises par jour au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transferts des MRE - Douane marocaine - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - Opération Marhaba 2024 - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un afflux de touristes et de MRE sans précédent

Quelque 1,3 million de touristes ont visité le Maroc en avril 2024, ce qui représente une hausse record de 17 % par rapport à la même période de 2023.

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Transferts des MRE : plus de 109 milliards de dirhams en 2022

Les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont connu une progression annuelle moyenne de 6 % au cours des dernières années, atteignant un record de plus de 109 milliards de dirhams en 2022 contre 93,6 milliards en...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.