Les Français vont-ils se ruer sur la tomate marocaine ?

15 avril 2022 - 18h00 - France - Ecrit par : S.A

Les Français pourraient préférer la tomate marocaine aux tomates produites en France, au cas où le prix de celles-ci augmenterait fortement. Une éventualité qui tend à se confirmer en raison de la hausse du coût du gaz utilisé dans la culture hors-sol.

La guerre en Ukraine a des répercussions sur les tomates françaises. En France, environ 95 % des tomates produites sont issues de la culture hors-sol tributaire du gaz. Ces tomates poussent en effet dans des serres chauffées au gaz, fait savoir L’Indépendant. Le prix de ce dernier connaît actuellement une forte augmentation à cause de la guerre en Ukraine. « Le prix s’est longtemps situé entre 15 et 30 euros le mégawatt heure. Fin 2021, on était sur du 80 euros en moyenne, ce qui était déjà difficile. En février, avec le conflit, c’est passé à 220 euros, soit 10 fois le prix », explique au journal Le Figaro Christophe Rousse, président de Salareen, une coopérative de producteurs bretons de tomates.

À lire : La tomate marocaine pour sauver la pénurie en Europe ?

Face à cette situation, certains producteurs ont décidé de retarder les plantations et d’entamer les récoltes plus tôt en baissant la température de la serre, tandis que d’autres préfèrent ne planter que la moitié des plants ou d’en jeter une partie, fait savoir TF1. Comment réaliser des bénéfices ? Il revient aux producteurs de doubler le prix au kilo de leurs tomates afin de réaliser des bénéfices. Seul problème : Les consommateurs français pourraient préférer les tomates marocaines et espagnoles — moins onéreuses — aux tomates françaises.

Sujets associés : France - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

En Europe, la tomate marocaine bouscule l’Espagne et les Pays-Bas

Une tomate sur cinq consommée en Europe est d’origine marocaine, plaçant ainsi le royaume devant l’Espagne et les Pays-Bas, les deux grands pourvoyeurs de tomates du marché de...

L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que...

Tomates : le Royaume-Uni délaisse l’Espagne pour le Maroc

Depuis quelques années, le Royaume-Uni fait de bonnes affaires avec le Maroc en produits agricoles. Le Maroc fournit environ 22 % des tomates consommées à ce pays, alors que sur...

Les producteurs français ne supportent plus la concurrence avec la tomate marocaine

La tomate marocaine est très prisée sur le marché français au point de défier toute concurrence. Une percée qui met en difficulté les producteurs français qui appellent à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Tomate marocaine : vers une hausse des exportations en Europe ?

La tomate marocaine pourrait profiter de la crise agricole qu’entrevoit l’Europe cette année. Un rapport de la commission prévoit une baisse de la production et de la consommation, les importations devant par conséquent augmenter.

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.