L’amande américaine écrase la concurrence marocaine

13 juillet 2022 - 21h00 - Ecrit par : S.A

L’amande américaine a la cote au point de dominer le marché local au détriment de l’amande marocaine. Conséquence : le Maroc peine à écouler son produit pourtant meilleur que celui qui est importé.

Bien que l’amande produite au Maroc ait un meilleur goût et dispose de valeurs nutritionnelles supérieures, elle est devenue moins compétitive que celle importée des États-Unis. C’est ce que révèle une nouvelle étude menée par des chercheurs de Rekolt, spécialiste des études de marché. En 2021, plus de 85 % de la consommation locale était importée, principalement des États-Unis. Pourtant, le royaume a, au fil des ans, accéléré sa production. En 20 ans, elle est passée de 14 300 tonnes en 2000 à 29 600 tonnes en 2020.

À lire : Les Français vont-ils se ruer sur la tomate marocaine ?

Aux yeux des consommateurs, l’amande américaine est moins chère que celle produite au Maroc. L’étude précise que 30 000 tonnes d’amandes sont consommées dans le royaume chaque année. En 2017, le nombre s’élève à 27 000 tonnes, dont 97 % produites localement. Ce chiffre a grimpé jusqu’à 91 % en 2018 pour 28 000 tonnes consommées, avant de baisser à 78 % en 2019.

À lire :Les exportations de la tomate marocaine vers la Russie ont baissé de 99%

La levée complète des barrières douanières à l’importation de l’amande américaine intervenue en 2019 a permis à celle-ci de s’imposer sur le marché local. Elle a atteint une part de marché de 21 %, avant de monter graduellement les années suivantes, faisant passer la part des amandes marocaines à 46 %, puis à 15 % seulement en 2020 et 2021 contre respectivement 52 et 83 % pour l’amande importée, précisent les chercheurs.

Tags : Agriculture - Importations

Aller plus loin

Rappel des amandes américaines du Maroc en raison de la salmonellose

Les amandes américaines importées par le Maroc ont été infectées par la salmonelle. Il a été procédé à leur rappel.

L’agriculture biologique en plein essor au Maroc

Le Maroc connaît depuis quelques années un essor de l’agriculture bio et organique, ceci grâce à une forte demande locale et surtout à l’export.

Maroc : 4,4 milliards de dirhams de subventions pour l’agriculture

Le soutien public à l’agriculture se maintient et se renforce au Maroc. Cette année, environs 4,4 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un...

Agriculture : la société israélienne SupPlant étend ses activités au Maroc

Une société israélienne spécialisée dans « l’agriculture de précision » et « l’agriculture intelligente » du nom de SupPlant, a annoncé son intention de s’étendre au...

Nous vous recommandons

« Sale arabes » : des Marocains victimes de racisme aux Chantiers de l’Atlantique

Des travailleurs détachés espagnols d’origine marocaine, péruvienne ou sénégalaise se disent victimes d’insultes racistes, de harcèlement, et d’humiliations aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Licenciés, sept ouvriers se sont plaints à la direction...

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,4 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,27 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 26 août au 01 septembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Rupture avec le Maroc : l’Algérie "veut montrer qu’elle est de retour sur la scène internationale"

La chercheuse Isabelle Werenfels de l’Institut allemand des affaires internationales et de sécurité (SWP) estime que « l’Algérie veut montrer » à travers sa décision de couper les ponts avec le Maroc « qu’elle est de retour sur la scène internationale...

Maroc-Espagne : l’ouverture de la frontière de Ceuta en question

L’Espagne et le Maroc sont disposées à reprendre leurs relations diplomatiques, après quatre mois de crise. Dans ce sens, les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont échangé mercredi par téléphone et ont convenu de se rencontrer très prochainement....

Crise avec le Maroc : les États-Unis mettent en garde l’Espagne

Les États-Unis ont mis en garde l’Espagne contre les dangers liés à la sécurité, notamment le terrorisme, qui la guette si la crise avec le Maroc n’est pas résolue. C’est l’essentiel à retenir d’une rencontre entre le ministre de l’Intérieur espagnol Fernando...

Belgique : la princesse Maria Laura se fiance à un Franco-marocain

La princesse Maria Laura de Belgique, deuxième enfant de la princesse Astrid et du prince Lorenz, s’est fiancée à un Franco-marocain. Le mariage est prévu au second semestre de 2022.

Une hausse des salaires pour freiner le départ des médecins marocains à l’étranger

L’amélioration des salaires des médecins pour empêcher leur départ à l’étranger. C’est une proposition qui émane du groupe parlementaire du parti de l’Istiqlal (PI), qui appelle le gouvernement Akhannouch à freiner la fuite des cerveaux dans le secteur...

Achraf Hakimi à nouveau dans le viseur du Real Madrid

Le Real Madrid envisage le retour de l’international marocain Achraf Hakimi, quatre ans après son départ des Meringues.

Que pensent les Marocains du rapprochement Maroc-Israël ?

Au Maroc, les citadins acceptent davantage la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et Israël que les ruraux. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le groupe Sunergia.