L’agriculture biologique en plein essor au Maroc

7 novembre 2021 - 17h50 - Economie - Ecrit par : P. A

Le Maroc connaît depuis quelques années un essor de l’agriculture bio et organique, ceci grâce à une forte demande locale et surtout à l’export.

L’agriculture biologique est en plein essor au Maroc avec 10 300 hectares de cultures bio en 2020 contre 4 000 seulement en 2011. « Cela reste très en deçà du potentiel d’un pays agricole comme le Maroc », explique à l’AFP Reda Tahiri, le président de l’Union marocaine des producteurs d’agriculture biologique, relevant un décollage timide de la production bio des cultures d’oliviers, d’agrumes et d’amandes dans les régions de Marrakech, de Rabat ou encore de Souss-Massa.

À lire : Le bio gagne du terrain dans l’agriculture marocaine

Le Maroc entend désormais promouvoir le bio, considéré comme « prioritaire » à travers la mise en œuvre du Plan gouvernemental Maroc Vert. Dans cette perspective, le ministère de l’Agriculture prévoit d’expérimenter l’agriculture bio sur une superficie de 100 000 ha d’ici 2030 et d’atteindre une production de 900 000 tonnes par an, destinée au marché local (un tiers) et à l’export (deux tiers). Selon le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement, le royaume cultivait à peine 1 200 hectares en 2013 dont 81 étaient destinées au bio.

À lire : Le bio marocain très prisé au Canada

En 2020, le Maroc a exporté seulement 14 000 tonnes de produits frais (fruits et légumes) et transformés (jus d’agrumes, fraises congelées ou huile d’olive) sur près de 130 000 tonnes, vers l’Union européenne, le Canada, la Suisse ou les États-Unis. « Il faut sensibiliser les consommateurs et augmenter les marges bénéficiaires des producteurs si l’on veut promouvoir le bio », insiste Reda Tahiri.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Le bio gagne du terrain dans l’agriculture marocaine

Depuis quelques années, l’agriculture biologique fait l’objet d’une demande de plus en plus croissante de la part des consommateurs marocains et étrangers. De quoi présager un...

En France, un agriculteur marocain donne une deuxième vie aux fraises

Dans le Tarn-et-Garonne, Slimane Baroudi, un agriculteur marocain et sa famille résidant à Fauguerolles, donnent une deuxième vie aux fraises touchées par le gel au point de...

Le bio marocain très prisé au Canada

Comment aider les exportateurs à développer leurs activités post-Covid-19. La question était au menu du webinaire « Doing Business with Canada » tenu le 25 novembre 2020 et...

Des agriculteurs marocains de plus en plus intéressés par le Bio

Au Maroc, les agriculteurs passent de plus en plus de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique. Un choix qui s’explique et pas seulement économiquement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.