L’agriculture biologique en plein essor au Maroc

7 novembre 2021 - 17h50 - Economie - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc connaît depuis quelques années un essor de l’agriculture bio et organique, ceci grâce à une forte demande locale et surtout à l’export.

L’agriculture biologique est en plein essor au Maroc avec 10 300 hectares de cultures bio en 2020 contre 4 000 seulement en 2011. « Cela reste très en deçà du potentiel d’un pays agricole comme le Maroc », explique à l’AFP Reda Tahiri, le président de l’Union marocaine des producteurs d’agriculture biologique, relevant un décollage timide de la production bio des cultures d’oliviers, d’agrumes et d’amandes dans les régions de Marrakech, de Rabat ou encore de Souss-Massa.

À lire : Le bio gagne du terrain dans l’agriculture marocaine

Le Maroc entend désormais promouvoir le bio, considéré comme « prioritaire » à travers la mise en œuvre du Plan gouvernemental Maroc Vert. Dans cette perspective, le ministère de l’Agriculture prévoit d’expérimenter l’agriculture bio sur une superficie de 100 000 ha d’ici 2030 et d’atteindre une production de 900 000 tonnes par an, destinée au marché local (un tiers) et à l’export (deux tiers). Selon le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement, le royaume cultivait à peine 1 200 hectares en 2013 dont 81 étaient destinées au bio.

À lire : Le bio marocain très prisé au Canada

En 2020, le Maroc a exporté seulement 14 000 tonnes de produits frais (fruits et légumes) et transformés (jus d’agrumes, fraises congelées ou huile d’olive) sur près de 130 000 tonnes, vers l’Union européenne, le Canada, la Suisse ou les États-Unis. « Il faut sensibiliser les consommateurs et augmenter les marges bénéficiaires des producteurs si l’on veut promouvoir le bio », insiste Reda Tahiri.

Sujets associés : Exportations - Agriculture

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Des agriculteurs marocains de plus en plus intéressés par le Bio

Au Maroc, les agriculteurs passent de plus en plus de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique. Un choix qui s’explique et pas seulement...

En France, un agriculteur marocain donne une deuxième vie aux fraises

Dans le Tarn-et-Garonne, Slimane Baroudi, un agriculteur marocain et sa famille résidant à Fauguerolles, donnent une deuxième vie aux fraises touchées par le gel au point de faire...

Le bio marocain très prisé au Canada

Comment aider les exportateurs à développer leurs activités post-Covid-19. La question était au menu du webinaire « Doing Business with Canada » tenu le 25 novembre 2020 et...

Agriculture : la société israélienne SupPlant étend ses activités au Maroc

Une société israélienne spécialisée dans « l’agriculture de précision » et « l’agriculture intelligente » du nom de SupPlant, a annoncé son intention de s’étendre au...

Nous vous recommandons

Exportations

Tomates : le Royaume-Uni délaisse l’Espagne pour le Maroc

Depuis quelques années, le Royaume-Uni fait de bonnes affaires avec le Maroc en produits agricoles. Le Maroc fournit environ 22 % des tomates consommées à ce pays, alors que sur le marché espagnol, la filière est en forte...

Maroc : les exportateurs s’activent pour l’après-covid

Les exportateurs marocains se préparent pour la période post-crise de covid-19. Ils se sont réunis en visioconférence pour examiner les problèmes logistiques rencontrés pendant la période du coronavirus.

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Voici pourquoi le prix de la tomate a flambé au Maroc

Suite à la forte augmentation du prix de la tomate ces dernières semaines au Maroc, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, était attendu pour donner les raisons de cette flambée que les Marocains ont du mal à...

Les Français vont-ils se ruer sur la tomate marocaine ?

Les Français pourraient préférer la tomate marocaine aux tomates produites en France, au cas où le prix de celles-ci augmenterait fortement. Une éventualité qui tend à se confirmer en raison de la hausse du coût du gaz utilisé dans la culture...

Agriculture

Les saisonnières marocaines retournent dans les champs espagnols

La saison agricole qui démarre en ce mois de décembre verra le retour des saisonnières marocaines dans les champs espagnols.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique...

Des dattes algériennes frelatées et toxiques sur le marché marocain ?

À quelques jours du début du ramadan, les dattes algériennes ont inondé le marché marocain. Ces dattes sont-elles frelatées et toxiques, comme l’affirment de nombreux internautes  ?

Clémentines et mandarines : le Maroc maintient sa place de 4ème producteur mondial

Tout comme l’année dernière, le Maroc est le 4ᵉ producteur mondial de clémentines et mandarines.

Le Danemark refoule les oranges marocaines

Le Danemark a alerté sur une forte présence de résidus du pesticide Chlorpyrifos dans les oranges marocaines importées par les Pays-Bas. Ce pesticide a été interdit d’utilisation par l’Union européenne depuis décembre 2019 en raison de sa dangerosité...