Le CFCM obtient une nouvelle dérogation pour la prière du Fajr

22 mai 2021 - 19h30 - France - Ecrit par : A.T

Le déconfinement se poursuit progressivement en France. Dans le souci de permettre aux musulmans de se rendre dans les mosquées pour la prière du matin (Fajr), le ministère de l’Intérieur à accordé une nouvelle dérogation. Cette mesure a pris effet ce 22 mai 2021.

Le communiqué du Conseil français du culte musulman (CFCM) informe les mosquées de France que l’heure de la prière du matin diffère d’une ville à une autre et va continuer d’avancer tous les jours de quelques minutes jusqu’au 22 juin 2021. À partir de cette date la tendance s’inversera jusqu’à ce que l’heure de la prière du matin intervienne après 06h00.

Pour rester dans le contexte du couvre-feu pour la période concernée, le CFCM recommande aux mosquées de retarder cette prière, au maximum et dans la mesure du possible, afin de faire un usage proportionné de la dérogation accordée.

Par ailleurs, le changement du couvre-feu de 19h00 à 21h00 ne permet pas encore aux fidèles de se rendre aux mosquées pour les deux prières d’Al Maghreb et Al Icha. Les fidèles sont donc invités à accomplir celles-ci chez-eux jusqu’à nouvel ordre.

Sujets associés : France - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Aïd al-Adha 2020 en France : le CFCM appelle à la prudence face au Covid-19

Dans quelques jours les musulmans vont célébrer l’Aïd Al Adha 1441/2020, une fête qui intervient cette année dans des conditions particulières à cause du Covid-19. Le Conseil...

Le CFCM confirme la création du Conseil national des imams

Le projet de création du Conseil national des imams (CNI) fait son chemin, malgré tout. Lors d’une réunion, les cinq fédérations musulmanes du Conseil français du culte musulman...

Le CFCM demande une faveur au ministère de l’Intérieur

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) présidé par Mohammed Moussaoui a demandé une nouvelle faveur au ministère de l’Intérieur suite à l’expiration de la dérogation...

Prière de vendredi dans les mosquées : l’appel du CFCM aux responsables musulmans

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) recommande aux responsables musulmans de ne pas reprendre la prière de vendredi dans les mosquées avant le 22 juin 2020. Cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.