Gérard Lanvin ne s’est pas installé au Maroc pour des raisons fiscales

3 mai 2021 - 09h30 - France - Ecrit par : G.A

L’acteur et chanteur français Gérard Lanvin est revenu dimanche, sur les raisons pour lesquelles il a choisi de s’installer au Maroc. L’invité de Laurent Delahousse sur France 2 a profité de l’opportunité qui lui a été offerte pour défendre son premier album, Ici-bas, et son prochain film Envole-moi, pour clarifier sa situation familiale.

Gérard Lanvin est un grand nom du cinéma français même si ces derniers temps il fait l’objet de bien de critiques. Dimanche sur le plateau de 20h30 sur France 2, il n’a pas fait que parler de ses deux prochains projets artistiques, le premier avec son fils Manu Lanvin, et le second, avec Victor Belmondo, le petit-fils de Jean-Paul Belmondo. Le comédien et père de famille a profité pour régler ses comptes avec ceux qui pensent que sa décision de passer plus de temps au Maroc qu’en France, est une façon d’échapper au paiement des impôts.

« Je n’habite pas au Maroc, je vis entre le Maroc et la France, parce qu’on a besoin de chaleur, on est des gens du Sud. Et quand je ne travaille pas, je suis au Maroc. Et quand je travaille, je suis en France. Donc je paye mes impôts en France », a-t-il déclaré face au présentateur quelque peu gêné. « Je dis ça pour tous ceux qui sont un peu obsédés par ça ! », ajoute le comédien chanteur. « Ils sont énervés sur les réseaux sociaux ? Vous détestez ça », demande Laurent Delahousse. « Moi je les regarde pas les réseaux sociaux, donc ils peuvent baver sur moi, ce n’est pas mon problème ! Mais par contre j’ai des bruits qui me viennent », a-t-il conclu fermement.

Le 21 mai 2021, Gérard Lanvin sortira son premier album, Ici-bas, composé par son fils Manu Lanvin. « Ce n’est pas vers mon fils que j’ai été a priori attiré, c’était vers l’artiste, parce que j’ai un profond respect pour son travail et aujourd’hui il a produit cet album et je suis très fier d’être son premier client en tant que producteur », confie Gérard Lanvin devant son fils très ému.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Musique - Impôts - Fraude

Aller plus loin

Ces retraités français qui n’ont « pas trop envie de rentrer » en France

Un couple de retraités de Champfleur (Sarthe) est coincé au Maroc depuis la mise en place du confinement dans le royaume. Leur délivrance n’interviendra qu’à la levée de la...

Gérard Lanvin dit pourquoi il s’est installé définitivement au Maroc

Au nombre des étrangers qui vivent au Maroc et qui comptent y rester définitivement, il y a Gérard Lanvin. L’acteur français a fait ses valises et réside depuis plusieurs années...

Le Maroc, toujours apprécié par les retraités français

Le Maroc occupe la 3ème place du top 3 des destinations phares des retraités français.

Malgré la crise, le Maroc reste l’une des destinations préférées des Français

Malgré la chute des réservations dans les agences de voyage, le Maroc figure dans le top 20 des destinations préférées des Français en janvier 2021. C’est ce qui ressort du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Marocains, n’oubliez pas de payer vos impôts

Au Maroc, les entreprises et les contribuables doivent s’acquitter de l’impôt sur le revenu (IR), de l’impôt sur les sociétés (IS), de la TVA et autres avant le 31 mars. Passé ce délai, ils s’exposent aux pénalités et sanctions prévues par la direction...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Netflix, Spotify... Le Maroc serre la vis

Selon la loi de finances 2024, les fournisseurs de services non-résidents au Maroc ont désormais l’obligation de s’enregistrer sur la plateforme dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal.

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains et à laquelle pourrait remédier le Projet de loi de finance (PLF) 2023.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).