Grève des transporteurs : le ministère de l’Intérieur rassure et menace

9 mars 2022 - 09h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Suite à l’appel à la grève lancée par certains transporteurs, le ministère de l’Intérieur a réagi, rassurant les citoyens que toutes les mesures ont été prises pour garantir la mobilité des personnes et le transport des marchandises.

Afin de garantir le bon fonctionnement du service de transport sur l’ensemble du territoire national, les collectivités territoriales et les services de sécurité ont pris toutes les mesures et dispositions nécessaires pour assurer la mobilité des personnes et le transport des marchandises, en veillant à traiter, avec fermeté et rigueur, toute tentative de porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public, aux droits des non-grévistes et au fonctionnement de ce service, indique un communiqué du ministère.

A lire : Flambée des prix du carburant : des syndicats de transporteurs en grève

« Le droit de grève est constitutionnellement garanti », souligne le ministère insistant sur le fait que son exercice ne doit toutefois pas porter atteinte à la liberté de travail et de mobilité.

Sujets associés : Grève - Transports - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Augmentation du prix du gasoil : sale temps pour les professionnels du secteur

Les professionnels du secteur des transports broient du noir depuis le 16 mars, en raison de l’augmentation du prix de vente des carburants livrés à 11,90 DH TTC le litre à la...

Prix du carburant au Maroc : une aide directe pour les professionnels

En réponse aux revendications des transporteurs, le gouvernement a pris une série de mesures, en lien avec la hausse des prix du carburant.

Hausse des prix du carburant au Maroc : des propositions pour une sortie de crise

Face à la hausse des prix des carburants, accentuée par la cherté de la vie, les professionnels du secteur interpellent le gouvernement et font des propositions en vue d’en...

La France cherche à affaiblir les transporteurs marocains

La mesure de restrictions de visa imposées par la France produit un impact négatif sur les exportations de la tomate et des primeurs marocains dont le transport est assuré par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nabila Mounib défend Annahj Addimocrati

La députée PSU, Nabila Mounib, a dénoncé le traitement infligé au Parti Ennahj Addimocrati par le gouvernement, appelant le ministère de l’Intérieur à « mettre fin à toutes les formes de restrictions et à respecter « son droit légitime de tenir son...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.