Grogne et inquiétude des pêcheurs espagnols après la fin de l’accord UE-Maroc

17 juillet 2023 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Les pêcheurs espagnols, disposant de 93 licences pour mener leurs activités dans les eaux marocaines dans le cadre de l’accord de pêche UE-Maroc, seront les plus touchés par la fin de cet accord ce lundi 17 juillet.

À compter de ce lundi, les pêcheurs espagnols ne sont plus autorisés à entrer dans les eaux marocaines. L’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, qui leur accordait des licences de pêche dans la zone, a expiré. Les 500 pêcheurs et les 47 bateaux andalous, notamment de la flotte de Cadix, seront les plus touchés par la fin de l’accord, fait savoir Canal Sur.

À lire : Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Les armateurs et pêcheurs andalous qui pratiquent le plus les eaux marocaines, sont inquiets, ne sachant quoi faire après la fin de l’accord UE-Maroc ce lundi. Le président du Conseil de Cadix, Juanma Moreno, a accusé le gouvernement espagnol d’« avoir laissé les pêcheurs en rade ». De son côté, le ministre de la Pêche, Luis Planas, a tenté de rassurer, indiquant qu’il s’agit d’un arrêt temporaire, le temps de conclure les négociations et de procéder à la signature d’un nouvel accord.

À lire : L’Espagne craint la fin de l’accord de pêche avec le Maroc

Planas a aussi annoncé l’octroi d’une aide aux pêcheurs et armateurs touchés par la fin de l’accord de pêche UE-Maroc, jusqu’à la fin de l’année. Mais cela ne semble pas rassurer les pêcheurs andalous qui envisagent d’entamer une grève. Déjà ce lundi, une manifestation de pêcheurs de Barbate et Conil est annoncée sur l’esplanade du port de Barbate, à côté de la Lonja.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Pêche

Aller plus loin

L’Espagne craint la fin de l’accord de pêche avec le Maroc

Le ministre espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Luis Planas, a exprimé ses craintes quant à l’avenir de l’accord de pêche de l’Union européenne (UE)...

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein...

Renouvellement de l’accord de pêche UE-Maroc : un défi pour l’Espagne

L’Espagne vient de prendre la présidence de l’Union européenne et devra relever, dans les prochaines semaines, un défi important à savoir, le renouvellement de l’accord de pêche...

L’UE confirme la fin de l’accord de pêche avec le Maroc

La Commission européenne rappelle que les bateaux de pêche européens, et majoritairement espagnols, cesseront de pratiquer les eaux marocaines le lundi 17 juillet à partir de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.