Un groupe français tire un trait sur son aventure marocaine

17 janvier 2024 - 17h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Alors qu’elle souhaitait mettre en œuvre son plan de développement, Columbus Café & Co, première chaîne de coffee-shops en France, décide de quitter le Maroc. Quelles sont les raisons de ce départ ?

Après une présence de six ans au Maroc, Columbus Café & Co décide de ne plus poursuivre son aventure marocaine. Elle était arrivée dans le royaume à travers le franchisé RGMH, une structure détenue par les entrepreneurs locaux Hicham Rih et Marouane Ghanimi. Ce qui aura surpris, c’est que le groupe français de café premium préparait il y a deux ans son déploiement en dehors de Rabat, la ville où il avait installé son premier étendard, fait remarquer Challenge. Il tourne ainsi dos à cette ambition. Les raisons de son départ restent, pour l’instant, inconnues.

À lire : Un groupe espagnol quitte le Maroc après seulement neuf ans

La forte concurrence des enseignes étrangères sur ce créneau de café premium en pleine croissance au Maroc serait-elle à l’origine de cette décision ? Le spécialiste des variétés de café sélectionnées avec soin et des muffins faits maison au goût raffiné fait face à des concurrents puissants comme l’Américain Starbucks qui compte une vingtaine de points de ventes au Maroc. Il est présent au Maroc depuis une douzaine d’années.

À lire :La bière Heineken quitte le Maroc

Autres concurrents de taille : la chaîne turque de cafés Espressolab qui a déjà treize points de vente dans le royaume ou le japonais 100 % Arabica, le Britannique Costa Coffee ou encore l’autre turc Boost Coffee qui a annoncé en juin qu’il envisageait d’étendre son réseau marocain avec huit nouveaux points de vente dans les 18 mois à venir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Investissement

Aller plus loin

A peine arrivé, Shai Cohen quitte déjà le Maroc

Le chef du bureau de liaison d’Israël au Maroc, Shai Cohen, vient d’annoncer la fin de son mandat, quatre mois seulement après son arrivée.

Un groupe espagnol quitte le Maroc après seulement neuf ans

Après une présence de près d’une décennie au Maroc, Synthesia Technology, un acteur clé dans le secteur des produits chimiques, polyesters et systèmes en polyuréthane pour...

La bière Heineken quitte le Maroc

La Société marocaine des boissons (SBM) ne renouvellera pas le contrat de licence de production et de distribution des produits de la marque néerlandaise Heineken, lequel prend...

Batteries lithium : le Chinois Tinci quitte la République tchèque pour le Maroc

Le Chinois Guangzhou Tinci Materials Technology, fournisseur d’électrolytes et d’électrolytes chimiques pour batteries au lithium, a décidé de mettre en œuvre au Maroc son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Le groupe Thalès renforce sa présence au Maroc, près de 150 emplois à terme

Le groupe français Thalès, spécialiste mondial de cybersécurité, va renforcer sa présence au Maroc à travers un nouvel investissement d’une valeur de plus de 350 millions de dirhams dédié au secteur de l’outsourcing.

Le Maroc facilite encore plus la création d’entreprise

Le gouvernement marocain a franchi un pas important vers la simplification des démarches administratives pour les entrepreneurs. Jeudi 30 mars, le Conseil de gouvernement a approuvé un projet de décret fixant les modalités et les procédures de création...

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.