Recherche

Hervé Renard règle ses comptes avec Mustapha Hadji

© Copyright : DR

23 juillet 2019 - 18h20 - Sport

La démission d’Hervé Renard est confirmée par Fouzi Lekjaâ, Président de la Fédération royale marocaine de Football (FRMF). Cependant, le départ du technicien français pourrait bien donner lieu à des déballages sur l’ambiance délétère qui régnait au sein des « Lions de l’Atlas ».

Il est un secret de polichinelle que l’ambiance qui prévalait au sein de la tanière n’était pas exempte de crises. On se rappelle d’ailleurs que des malentendus entre certains joueurs avaient manqué de faire voler en éclats, in extremis, le groupe d’Hervé Renard, à la veille de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019, en Egypte, qui vient de connaître le sacre de l’Algérie. Maintenant que le technicien français a pris la décision de partir, d’aucuns craignent que son départ ne donne lieu à une vague de dénonciations et de déballages.

On pourrait même dire qu’une nouvelle crise vient de commencer. Et, c’est Renard lui-même qui semble en avoir donné le top en choisissant de répondre aux "attaques" de son ancien Adjoint. En effet, dans une interview accordée à El Botola, le coach français s’en est pris à l’ancienne gloire du football marocain, Mustapha Hadji.

“Le point fort d’un entraîneur adjoint, c’est qu’il ne doit pas dépasser son champ de compétence. Les gens qui l’ont poussé à parler l’ont mis dans l’embarras. Après Badou Zaki, il s’est tourné vers Hervé Renard. Ce n’est pas bien”, a relevé le désormais ex-sélectionneur des "Lions de l’Atlas", qui, par ailleurs, a ajouté, plus clairement interpellatif que jamais : "Le fait que tu sois un grand joueur marocain ne te donne pas tous les droits et toutes les compétences pour te permettre ce genre de comportement. Le plus important, c’est de respecter la profession”.

Hervé Renard répond ainsi à son ancien Adjoint, Mustapha Hadji qui, quelques jours plus tôt, s’était lâché sur Radio "Mars", en critiquant ouvertement les choix du sélectionneur français. "On a fait de mauvais choix et on n’a pas su trouver des solutions contre une équipe qui a terminé son match à 10. Il ne faut pas blâmer les joueurs ni la Fédération, c’est la faute du staff technique", déclarait Hadji sur le média, après l’élimination des "Lions de l’Atlas", en huitièmes de finale. "A un moment donné, on a peut-être fait l’erreur de gérer le groupe au niveau physique. A ce niveau-là, on a fait une grosse erreur, c’est certain", avait-il encore lâché, entre autres propos, exprimant ainsi son désaccord avec certains choix tactiques du technicien français.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact