Aucun homme accusé de sorcellerie n’a été brûlé au Maroc (démenti)

11 juin 2020 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a apporté un démenti formel aux allégations concernant une vidéo publiée par des pages étrangères sur Facebook, et qui serait tournée au Maroc. Cette vidéo montre l’immolation criminelle d’une personne accusée d’actes de sorcellerie.

Dans une mise au point, la DGSN indique que les recherches et investigations effectuées ont révélé qu’aucun crime de la sorte n’a été commis au Maroc, et qu’aucune affaire pénale suivant le modus operandi documenté dans la séquence vidéo n’a été enregistrée.

La DGSN récuse les allégations diffusées par des pages étrangères attribuant cet extrait au Maroc. De même, elle assure que les expertises techniques menées par les laboratoires de traçage technologique relevant de la sûreté nationale ont confirmé que la séquence vidéo en question documente un acte qui s’est produit en dehors du Maroc, plus précisément dans un pays d’Amérique latine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Facebook - Vidéos - Sorcellerie

Aller plus loin

Maroc : quand des chasseurs de trésors pillent un cimetière chrétien

Le cimetière chrétien de Mediouna, près de Casablanca, est en proie à une vague de vandalisme. Sur la soixantaine de sépultures, une seule reste encore presque intacte.

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.