Les hôteliers marocains font plier Booking

16 août 2023 - 11h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le bras de fer entre la plateforme de réservation en ligne Booking.com et les hôteliers marocains, regroupés au sein de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) prend fin. La décision unilatérale de payer les commissions en devises et non en dirhams avait soulevé de vives polémiques.

« Suite à la réunion tenue avec les représentants de Booking le 1ᵉʳ août 2023 et en attendant l’achèvement des démarches, en cours, entreprises par cette centrale pour l’ouverture d’un compte bancaire au Maroc, la plateforme a accepté de prendre en charge les frais de transfert des commissions, notamment les frais de virement, de port de lettre, ainsi que les frais des virements Swift », confie à La Vie éco Lahcen Zelmat, président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH). De quoi mettre fin au bras de fer entre le groupe néerlandais et les hôteliers marocains.

À lire : Booking face à la colère des hôteliers marocains

Le mois dernier, Booking avait, dans une correspondance, informé les établissements d’hébergement touristiques marocains, partenaires, de la décision de payer les commissions en devises et non en dirhams, ce qui avait provoqué la colère des acteurs du secteur. Dans un courrier adressé à la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire le 14 juillet, la FNIH avait dénoncé une décision « unilatérale » qui « nuit aux intérêts des opérateurs nationaux ». Les hôteliers devaient s’acquitter de commissions importantes, mais aussi supporter un coût supplémentaire de 10 % au titre de la retenue à la source.

À lire :La contestation monte contre Booking au Maroc

La fédération avait également appelé la responsable à intervenir auprès du chef du gouvernement ou auprès de la ministre de l’Économie et des finances, afin de faire annuler la décision de la plateforme. Une réunion avait été programmée le 2 août.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Danemark - Hôtellerie

Aller plus loin

Booking face à la colère des hôteliers marocains

La plateforme de réservation en ligne Booking.com et les professionnels de l’hôtellerie au Maroc tiendront une réunion le 2 août, afin de discuter de la décision du groupe...

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions...

Sur Booking, Marrakech dans le Top 5 des destinations

Marrakech figure dans le top 5 des destinations plébiscitées par les voyageurs cet automne. C’est ce qui ressort du classement d’une plateforme de voyage.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...