Recherche

Le service des impôts aux trousses de certains grands influenceurs marocains

© Copyright : DR

25 mars 2021 - 12h00 - Société - Par: G.A

Les influenceurs marocains feraient partie de ceux dont les activités échappent aux radars du service des impôts. À l’heure de la mobilisation des ressources, la direction générale des impôts (DGI) a décidé d’être plus attentive concernant les transferts qui se font dans ce secteur.

Des influenceurs marocains ont commencé à étaler leurs richesses sur les réseaux sociaux, suscitant la curiosité des responsables de la Direction des impôts qui révèlent détenir des preuves « que la plupart de ces influenceurs préfèrent être payés en cash pour éviter d’avoir une traçabilité de leurs transactions financières », rapporte Hespress.

Certains influenceurs peuvent « percevoir des millions de dirhams », puisqu’ils ne « déclarent pas leurs revenus annuels ». La Direction des impôts a décidé de mettre fin à « l’anarchie sur les réseaux sociaux » en décortiquant juridiquement les transactions financières de ces nouveaux riches, explique-t-on.

Mots clés: Direction générale des impôts (DGI) , Impôts , Internet , Régularisation , Office des changes

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact