Plus de 70% des Français sont pour l’interdiction du burkini à la piscine

25 juin 2021 - 23h00 - France - Ecrit par : S.A

Alors que la question d’interdire ou non le port du burkini dans les piscines divise les parlementaires, un sondage révèle que sept Français sur dix sont pour l’interdiction.

Une enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne entre le 22 et 23 juin 2021 pour CNews cristallise le débat sur l’interdiction ou non du burkini. Elle porte sur un échantillon national représentatif de 1 000 Français. En tout, 73 % d’entre eux sont pour l’interdiction du burkini à la piscine, défini ici comme une « tenue de baignade couvrant entièrement le corps, excepté les pieds, les mains et le visage ». Ils s’alignent ainsi avec le Sénat, dominé par l’opposition de droite, qui avait tenté de durcir le projet de loi « confortant le respect des principes de la République et de lutte contre le séparatisme » en y introduisant un amendement « anti-burkini » supprimé par l’Assemblée nationale. Pour 26 % des personnes interrogées, le port du burkini peut être autorisé dans les piscines. 1 % seulement des répondants ont préféré s’abstenir.

À lire : France : le débat sur le burkini refait-il surface ?

Dans cet échantillon, le nombre de femmes favorables à l’autorisation du burkini dépasse celui des hommes (respectivement 31 % contre 21 %). Par tranche d’âge, les personnes interrogées qui sont «  contre  » représentent 88 % des 65 ans et +, contre seulement 32 % des 18-24 ans. Au sein de cette dernière classe d’âge, ceux en faveur de l’autorisation du burkini dans les piscines sont donc majoritaires (67 %), indique le rapport. Tenant compte de la classe d’âge suivante : 37 % de pour et 61 % de contre chez les 25-34 ans, respectivement 28 % et 71 % du côté des 35-49 ans, tandis que les 50-64 ans sont pour à 15 % et contre à 84 %. La part des personnes qui se sont abstenue n’excède jamais 2 %.

À lire : Maroc : une femme en burkini interdite d’accès à la piscine

S’agissant de la catégorie socio-professionnelle des interrogés, plus de 70 % des répondants optent pour l’interdiction du burkini, qu’ils soient CSP+, CSP – ou inactifs. Concernant les couleurs politiques de l’échantillon, on retient : à gauche (39 % pour l’autorisation du burkini, 60 % contre). À droite 12 % sont pour, 86 % sont contre. Au centre, les interrogés qui soutiennent LREM se montrent très tranchés, avec 83 % de réponses pour l’interdiction de cette tenue dans les piscines.

Sujets associés : France - Religion - Sondage - Islam

Aller plus loin

Marrakech : une Marocaine en burkini victime d’agression raciste par des touristes français

Des touristes français, gênés de voir en burkini une Marocaine résidant en Angleterre et en vacances au Maroc, se sont plaints auprès de la réception de l’hôtel où ils...

Le débat sur le burkini reprend à Grenoble

Les militantes de l’Action citoyenne ont décidé de lancer une pétition « Mon Corps Mon Choix Mon Maillot » afin de recueillir les signatures des habitants de Grenoble,...

Des militantes en Burkini prennent d’assaut une piscine à Paris

Des militantes féministes et musulmanes en colère contre l’interdiction du port de maillot de bain couvrant ont pris d’assaut un établissement du 11ème Arrondissement, pour se...

Yvelines : le burkini crée la polémique à Moisson

À l’île de loisirs des Boucles de Seine à Moisson (Yvelines), un maître-nageur est accusé de racisme et d’islamophobie après avoir demandé à une jeune femme d’enlever son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.