Ivres, ils foncent sur la police

13 octobre 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Deux individus ont été arrêtés et déférés devant le parquet mercredi 12 octobre 2022 pour ivresse publique et violence présumées à Salé.

Les deux suspects sont également accusés de conduite en état d’ébriété, de refus d’obtempérer aux ordres de la police et de violence intentionnelle. Ils ont été arrêtés alors qu’ils étaient ivres à bord d’un véhicule et voulaient échapper à un contrôle. Dans leur fuite, ils ont percuté un homme et deux agents de police, explique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

À lire : Casablanca : interpellation pour usurpation d’identité et ivresse publique

Ces faits ont été filmés et la vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux. C’est ce qui a permis de les confronter. Avant de les déférer devant le parquet, une enquête a été menée pour déterminer leurs responsabilités dans cette affaire.

Sujets associés : Salé - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Prison - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca : interpellation pour usurpation d’identité et ivresse publique

Un individu de 35 ans a été arrêté vendredi par les éléments de la police relevant du district de sûreté Moulay Rachid, à Casablanca. Il serait impliqué dans une affaire...

Oulad Teima : deux individus arrêtés pour ivresse et menace de mort

Deux individus ans ont été interpellés à Oulad Teima pour leur implication présumée dans une affaire d’ivresse publique manifeste, de conduite en état d’ébriété et de menace à...

Trois individus arrêtés pour ivresse sur la voie publique et vandalisme

Trois individus ont été arrêtés par les éléments de la sûreté nationale à Tan-Tan. Ils seraient impliqués dans une affaire d’ivresse publique manifeste et de dégradation de...

Un Américain arrêté au Maroc pour port d’arme et ivresse publique

Un ressortissant américain d’origine marocaine a été interpelé, samedi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Salé. On lui reproche son implication...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès,...

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.