La culotte de Jessie J, Mawazine et les islamistes

27 mai 2013 - 23h28 - Maroc - Ecrit par : J.L

L’apparition de la chanteuse britannique Jessica Ellen Cornish alias Jessie J, en culotte blanche sur la scène de l’OLM Souissi à Rabat, à l’occasion du festival Mawazine, a suscité la colère des islamistes au Maroc.

Les cameramans de 2M et Al Aoula avaient pour instructions de ne pas filmer la zone réservée aux invités de marque, et surtout ne pas s’attarder sur le petit short blanc et les cuisses dénudées de Jessie J. Peine perdue.

Le député du Parti Justice et Développement Abdelaziz Aftati estime que les spectacles de Mawazine sont une insulte à l’intelligence des Marocains, et appelle à juger les dirigeants de la chaîne de télévision 2M, pour avoir diffusé le concert de Jessie J.

Le salafiste Hassan Kettani dénonce de son côté un complot contre la jeunesse marocaine déjà troublée, par une vague de débauche venue d’orient et d’occident, payée avec de l’argent dont le pays a grand besoin.

D’autres adoptent une attitude plus modérée en appelant à combattre "les absurdités et la culture de la médiocrité véhiculés par Mawazine", en proposant des produits culturels alternatifs empreints de "vraies valeurs".

Avant son arrivée au pouvoir, le PJD luttait pour l’annulation de Mawazine. Aujourd’hui, le festival est diffusé en direct sur les chaînes de télévision marocaines, un comportement qui étonne les internautes marocains.

Permettre à une chanteuse de se produire à moitié nue devant des millions de marocains, est - d’après ces mêmes internautes - d’autant plus aberrant, qu’il y a quelques semaines à peine, un militant de Larache ayant enlevé ses vêtements pour protester contre l’état de son quartier, avait été arrêté et condamné à 2000 dirhams d’amende.

Sujets associés : Festival - Rabat - Larache - 2M - Festival Mawazine 2023 - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Al Aoula - Hassan Kettani - Abdelaziz Aftati

Aller plus loin

Aziz Rebbah s’en prend aux stars "trop dénudées" de Mawazine

Les attaques du parti de la Justice et du développement (PJD) à l’encontre du festival Mawazine ne sont pas nouvelles. Cette semaine, c’est le ministre du Transport Aziz Rebbah...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Dominique Strauss-Khan et son épouse radieux à Marrakech

Habitué du festival international du film de Marrakech, l’ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Khan accompagné de son épouse Myriam L’Aouffir, a marqué de sa présence la cérémonie d’ouverture de la 19ᵉ édition. Le couple a affiché un...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Les 10 ans du Marrakech du Rire en rediffusion sur W9

W9 passe en mode rediffusion ce jeudi à partir de 21h15, les 10 ans du Marrakech du Rire. Un programme de divertissement qui a le don de faire grimper l’audience des chaines de télévision.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Al Aoula : voici les nouveautés du Ramadan 2023

Cette année encore, la chaine de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme riche et varié afin d’accompagner ses téléspectateurs durant le mois de Ramadan. La nouvelle grille a été publiée à quelques jours du début du jeûne au Maroc.

Ramadan 2024 : le programme très marocain d’Al Aoula

La chaîne de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme alléchant pour ses téléspectateurs à l’occasion du mois sacré de Ramadan.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...