Aziz Rebbah s’en prend aux stars "trop dénudées" de Mawazine

23 mai 2015 - 22h28 - Culture - Ecrit par : Bladi.net

Les attaques du parti de la Justice et du développement (PJD) à l’encontre du festival Mawazine ne sont pas nouvelles. Cette semaine, c’est le ministre du Transport Aziz Rebbah qui s’en est pris aux tenues vestimentaires trop dénudées des artistes qui se produisent à Rabat.

Lors d’un forum organisé par son parti en début de semaine, le ministre a critiqué les tenues vestimentaires de certains artistes attendus dès la semaine prochaine à Rabat, qui ne respectent pas, selon lui, « les valeurs marocaines » .

Aziz Rebbah s’en est également pris aux dates de ce festival qui se déroule au même moment que les périodes de révision pour les examens du baccalauréat et certaines universités.

Les attaques du PJD à l’encontre du festival sont assez fréquentes. En 2011, la ministre de la solidarité et de la famille, Bassima Hakkaoui, s’est attaquée à la chanteuse Shakira et à sa tenue "pornographique", critiquant non seulement le cachet touché par la star colombienne (en fait elle serait venue gratuitement) mais aussi le budget englouti pour l’organisation du festival.

« C’est une perte d’argent juste pour regarder un spectacle pornographique », Bassima Hakkaoui.

D’autres chanteurs ont également été la cible des membres du parti islamiste. L’invitation d’Elton John en 2011 avait soulevé l’ire du PJD, selon qui, permettre à ce chanteur de se produire au Maroc est une façon indirecte de tolérer l’homosexualité au Maroc.

Justement, la place de l’homosexualité au Maroc et surtout sa répression par l’article 489 du code pénal fait réagir certains artistes, à l’image de Ricky Martin qui s’est produit à Mawazine l’année dernière et qui a changé les paroles de l’une de ses chansons "She’s All I ever Had".

Mais celle qui a fait le plus réagir est sans doute Jesse J. L’artiste anglaise dont le concert a été intégralement diffusé sur la chaîne publique 2M à une heure de grande écoute, était habillée d’une petite culotte.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Festival Mawazine 2024 - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelaziz Rebbah - Bassima Hakkaoui

Aller plus loin

Elton John en concert au Mawazine de Rabat

L’icône de la pop britannique, Elton John sera en concert à Rabat le 26 mai prochain lors du festival Mawazine.

Shakira chante gratuitement au festival Mawazine de Rabat

Shakira a confirmé sur son site internet qu’elle participera à la prochaine édition du festival Mawazine et donnera un spectacle à Rabat, le 28 mai prochain.

Shakira au festival Mawazine 2011

La chanteuse colombiennes d’origine libanaise, Shakira, a donné un concert à Rabat le 28 mai 2011 en clôture du Festival Mawazine. Pas moins de 150.000 personnes ont fait le...

Jessie J et Deep Purple au festival Mawazine 2013

Jessica Ellen Cornish, chanteuse britannique plus connue sous son nom de scène Jessie J, vient de confirmer sa participation à la 12e édition du festival Mawazine Rythmes du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Hôtels au Maroc : la fin du certificat de mariage ne plaît pas à tout le monde

Au Maroc, la levée de l’exigence d’un certificat de mariage dans les hôtels est loin de faire l’unanimité. Alors que certains Marocains ont célébré cette évolution comme une étape vers plus de liberté personnelle et de vie privée, d’autres estiment que...

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».