Recherche

Aziz Rebbah s’en prend aux stars "trop dénudées" de Mawazine

© Copyright : DR

23 mai 2015 - 22h28 - Culture

Les attaques du parti de la Justice et du développement (PJD) à l’encontre du festival Mawazine ne sont pas nouvelles. Cette semaine, c’est le ministre du Transport Aziz Rebbah qui s’en est pris aux tenues vestimentaires trop dénudées des artistes qui se produisent à Rabat.

Lors d’un forum organisé par son parti en début de semaine, le ministre a critiqué les tenues vestimentaires de certains artistes attendus dès la semaine prochaine à Rabat, qui ne respectent pas, selon lui, « les valeurs marocaines » .

Aziz Rebbah s’en est également pris aux dates de ce festival qui se déroule au même moment que les périodes de révision pour les examens du baccalauréat et certaines universités.

Les attaques du PJD à l’encontre du festival sont assez fréquentes. En 2011, la ministre de la solidarité et de la famille, Bassima Hakkaoui, s’est attaquée à la chanteuse Shakira et à sa tenue "pornographique", critiquant non seulement le cachet touché par la star colombienne (en fait elle serait venue gratuitement) mais aussi le budget englouti pour l’organisation du festival.

« C’est une perte d’argent juste pour regarder un spectacle pornographique », Bassima Hakkaoui.

D’autres chanteurs ont également été la cible des membres du parti islamiste. L’invitation d’Elton John en 2011 avait soulevé l’ire du PJD, selon qui, permettre à ce chanteur de se produire au Maroc est une façon indirecte de tolérer l’homosexualité au Maroc.

Justement, la place de l’homosexualité au Maroc et surtout sa répression par l’article 489 du code pénal fait réagir certains artistes, à l’image de Ricky Martin qui s’est produit à Mawazine l’année dernière et qui a changé les paroles de l’une de ses chansons "She’s All I ever Had".

Mais celle qui a fait le plus réagir est sans doute Jesse J. L’artiste anglaise dont le concert a été intégralement diffusé sur la chaîne publique 2M à une heure de grande écoute, était habillée d’une petite culotte.

Mots clés: Religion , Festival Mawazine 2020 , Parti de la Justice et du Développement (PJD) , Abdelaziz Rebbah , Bassima Hakkaoui

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact