Recherche

France : 14 ans de prison pour Jihane Makhzoumi

© Copyright : DR

24 novembre 2019 - 15h40 - Monde

Jihane Makhzoumi, belle-mère de la petite Jana, a écopé lundi de 14 ans de prison ferme pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », « soustraction d’enfant » et « délaissement de mineur ». Ses avocats ont décidé de faire appel.

Jihane Makhzoumi dit avoir regretté profondément son acte, demandant pardon à la famille de Jana, à son ex-mari, et à sa famille qu’elle a « profondément blessés », rapporte le Parisien.

Les avocats de Jihane Makhzoumi avaient déploré l’absence d’examen psychiatrique approfondi pour leur cliente. « Elle est malade et traverse une dépression extrêmement sévère », avait expliqué Clémence Witt.

A en croire la défense, cette dépression datait même d’avant la radicalisation de leur cliente en 2011 avant d’ajouter que « la petite bande de voisines radicalisées » avait profité de cette vulnérabilité pour en faire « une cible parfaite pour la radicalisation », précise la même source.

Pour l’avocat général, Jihane Makhzoumi dispose d’une personnalité d’un « égocentrisme effroyable », n’ayant montré « à aucun moment une capacité d’empathie ». Face à des faits « d’une particulière gravité, seule une peine ferme significative pouvait être prononcée ».

De retour de Syrie, Jihane Makhzoumi avait été interpellée le 10 octobre 2016 à l’aéroport de Roissy avec ses trois enfants, mais sans la fille de son compagnon, Jana, disparue depuis 3ans.

Pour ces faits, elle vient d’être condamnée à 14 ans de prison pour soustraction d’enfant. Ses avocats, considérant la peine « totalement disproportionnée », vont faire appel.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact