Pourquoi les joueurs belgo-marocains préfèrent-ils le Maroc à la Belgique ?

9 décembre 2022 - 18h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Pourquoi de nombreux joueurs belgo-marocains qui passent par toutes les catégories chez les jeunes en Belgique finissent par choisir le Maroc comme nationalité sportive en séniors. Le Belgo-marocain Khalid Zimbi, qui travaille avec l’Union belge depuis 2016, apporte un éclairage sur le sujet.

« Il n’y a pas de structure, pas de politique autour de ces binationaux qui pourraient pourtant apporter beaucoup à la sélection belge. […] Le problème, c’est qu’il faut faire le pas, ici à l’Union belge, il faut parvenir à comprendre ces profils et ce qu’ils peuvent apporter à notre pays. Je pense que la sélection belge n’a pas besoin de ces profils pour être forte, mais qu’elle serait beaucoup plus forte avec eux », a déclaré Khalid Zimbi dans une interview accordée à RTBF, assurant n’avoir connaissance d’aucun projet qui serait mis en œuvre en ce sens. « À moins qu’un projet soit dans les cartons et que le personnel de l’Union belge lui-même ne soit pas encore au courant, rien n’a encore été mis en place par l’UB pour les binationaux. »

À lire : Match Maroc-Belgique : ces binationaux prêts à jouer contre leur pays de naissance

Le scout de l’Union belge évoque aussi une incompréhension tant du côté des entraîneurs que des joueurs. « D’une part, vu la façon dont les équipes du championnat belge évoluent d’un point de vue technico-tactique, on comprend que les entraîneurs n’ont pas une idée très positive des profils des binationaux, qui sont principalement des profils maghrébins, et même en grande majorité des Marocains », a-t-il expliqué, ajoutant que ces joueurs sont souvent plus petits, plus minces, plus techniques, ils ont souvent un physique moins imposant, ils sont moins durs dans les duels même s’ils lisent souvent très bien le jeu.

À lire : Les joueurs binationaux, la force de l’équipe du Maroc

En conséquence, « ce profil ne donne pas confiance à la majorité des entraîneurs dans la formation de l’équipe. D’autre part, l’accumulation de refus de ce ‘profil’ fait que beaucoup de joueurs pensent qu’il y a une ‘xénophobie footballistique’ pour ce type de profils. Et donc dès qu’ils ont une porte de sortie, la possibilité de représenter un autre pays, ils posent ce choix » alors qu’ils sont « passés par toutes les catégories chez les jeunes ». Pour pallier ce problème, Khalid appelle à donner aux binationaux des brèches de motivation pour sentir qu’ils reçoivent de la considération, amener les entraîneurs à marcher dans le sillage de Jacky Mathijssen, qui « a donné beaucoup d’importance et offert de nombreuses minutes de jeu à ces binationaux. »

Sujets associés : Belgique - Football - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Les joueurs binationaux, la force de l’équipe du Maroc

Pour la première fois depuis 1986, le Maroc s’est qualifié en huitièmes de finale, après sa victoire face au Canada (2-1) jeudi. Cette victoire historique, le royaume le doit en...

Le Maroc arrache définitivement Amir Richardson aux États-Unis

L’équipe des États-Unis de soccer, USMNT a définitivement perdu le joueur français, américain et marocain Amir Richardson qui a officiellement rejoint la tanière des Lions de...

Achraf Hakimi s’explique sur sa nationalité sportive

À quelques heures du coup d’envoi du match des huitièmes de finale de la Coupe du monde entre les Lions de l’Atlas et La Roja, la star du PSG Achraf Hakimi explique son choix...

« J’ai le Maroc dans mes gènes et la Belgique dans mes veines »

Mohamed Sennahe et Alexy Mesrour, deux Belgo-marocains résidant à Verviers, racontent leur histoire, ponctuée de difficultés et de dualité. Toujours connectés à leurs origines...

Ces articles devraient vous intéresser :

Saïd Benrahma et Nayef Aguerd : une histoire d’amitié

Saïd Benrahma, l’ailier algérien de West Ham, a fait part d’une complicité sans faille et d’une amitié sincère avec son coéquipier marocain, Nayef Aguerd.

Walid Cheddira intéresse Tottenham

L’international marocain Walid Cheddira qui évolue actuellement au SSC Bari, en Italie, serait dans le viseur de Tottenham, qui cherche à renforcer son attaque lors du prochain mercato.

Abdelmadjid Tebboune salue l’exploit de l’équipe du Maroc à la Coupe du monde

Malgré la crise avec le Maroc, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a salué les exploits historiques et exceptionnels des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, qui « ont honoré le football arabe et surtout le football maghrébin ».

CAN 2023 : les premiers mots de Walid Regragui après le tirage au sort

Le tirage au sort complet des poules de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 (CAN 2023) a suscité des commentaires de la part du sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui.

Blessé, Sofiane Diop pourrait rater la CAN avec le Maroc

Sofiane Diop, qui s’est fracturé le troisième métatarse du pied droit lors du match contre Toulouse, sera éloigné des terrains pendant environ six semaines, vient de confirmer l’entraîneur Francesco Farioli.

PSG - Monaco : les notes d’Achraf Hakimi par la presse sportive

Le Paris Saint-Germain s’est largement imposé vendredi soir face à l’AS Monaco dans le cadre de la 13ᵉ journée de Ligue 1 française. Au cœur de victoire, la prestation nuancée d’Achraf Hakimi. Le latéral marocain, flamboyant depuis le début de la...

Pour Mehdi Benatia, Sofyan Amrabat serait un renfort de choix pour la Juventus

L’ex-international marocain Medhi Benatia, par ailleurs ex-capitaine des Lions de l’Atlas, estime que son compatriote, le joueur de la Fiorentina, Sofyan Amrabat, serait un renfort de choix pour la Juventus qui souhaite renforcer son milieu.

Le conseil de Walid Regragui à Sofyan Amrabat

Après sa brillante participation à la coupe du monde Qatar 2022, l’international marocain Sofyan Amrabat est dans le viseur de plusieurs clubs européens qui souhaitent le recruter lors du prochain mercato. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas Walid...

Zouhair Feddal signe à Valladolid

Libre après la fin de son contrat au Sporting Portugal, l’international marocain Zouhair Feddal s’est engagé avec Valladolid pour une saison.

Record d’audience pour le match France-Maroc

La demi-finale du Mondial 2022 qui a opposé le Maroc à la France, a été suivie par 23,3 millions personnes sur TF1. Un énorme succès mais loin du record historique selon Mediamétrie.