Le journal en anglais à la télévision marocaine

8 mai 2023 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Lors d’une session parlementaire jeudi, Mohamed Mehdi Bensaid, ministre de la Culture, de la jeunesse et de la communication a annoncé que le Maroc envisageait de diffuser des informations en anglais sur les chaînes publiques du pays. Aussi, a-t-il fait savoir que la chaîne publique Al-Aoula travaille actuellement sur un nouveau projet visant à ouvrir la voie à la diffusion d’informations en langue anglaise. Il sera question notamment de couvrir des événements internationaux à l’intérieur et à l’extérieur du Maroc, ainsi que de réaliser des interviews avec des anglophones.

À lire : Le Maroc veut doubler le nombre de touristes anglais

La langue espagnole – langue parlée par plus de 500 millions de personnes dans le monde – ne sera pas oublieé. Les chaînes publiques marocaines vont également mettre l’accent sur cette langue. Selon le ministre, il s’agit de la « politique linguistique » que ces chaînes entendent adopter. Lancée il y a près de 34 ans, la diffusion d’informations en espagnol a, a-t-il rappelé, contribue à accroître la popularité du Maroc auprès des hispanophones et à attirer les touristes ibériques. Quant à la diffusion en langue anglaise, le royaume s’attend aux mêmes résultats.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Télévision - Médias - Al Aoula - Ministère de la Culture - Mohamed Mehdi Bensaïd

Aller plus loin

Déclin du français au Maroc : un reflet des tensions avec la France ?

L’amitié entre la France et le Maroc connait des remous depuis plusieurs mois maintenant. La raison officieuse serait la réticence de la France à reconnaître la souveraineté...

Maroc : l’enseignement en français au cœur d’une nouvelle polémique

Des acteurs politiques affichent leur opposition aux accords de prêt d’un montant de 130 millions d’euros et d’une subvention de 4,7 millions d’euros signés par le ministre...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Le Maroc délaisse le français pour l’anglais

Au Maroc, la langue anglaise prend de plus en plus de l’importance au détriment du français. Le royaume prend des mesures pour promouvoir l’usage de l’anglais dans les écoles.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Le Maroc veut profiter des exploits des Lions de l’Atlas pour booster son tourisme

Les Lions de l’Atlas ont terminé à la quatrième place de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique et exceptionnel dont veut profiter le Maroc pour revigorer son tourisme, puissant levier de développement.

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.