Maroc : l’anglais éclipse de plus en plus le français

9 décembre 2023 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La grande majorité des Marocains souhaitent que l’anglais remplace le français à l’école. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par le Centre marocain de citoyenneté.

Visiblement, les Marocains manifestent de plus en plus de l’intérêt pour l’anglais que pour le français. 89.6 % des personnes interrogées dans le cadre d’un sondage réalisé par le Centre marocain de citoyenneté auprès d’un échantillon de 12 128 personnes, dont 9 553 professeurs, préfèrent que la langue de Shakespeare remplace la langue de Molière, en tant que première langue étrangère au Maroc, fait savoir le quotidien Assabah. Seulement, 6.2 % des personnes sondées penchent pour le maintien du français comme première langue. 1.6 % des sondés ont, eux, porté leurs choix sur l’espagnol.

À lire : Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Quid de l’enseignement ? 41,7 % des familles interrogées optent pour le secteur privé en raison des horaires. Pour 36 % des sondés, le choix serait basé sur la tendance générale de la société. 33.8 % des personnes interrogées justifient leur choix du secteur privé par la perte de confiance dans le secteur public, 31.4 % pour le transport, 12.6 % pour la qualité de l’apprentissage, 2.8 % pour la sécurité, 0.9 % pour les langues, 1.2 % pour les notes élevées et 3.3 % pour d’autres raisons. En revanche, 83.8 % critiquent le secteur privé pour les frais de scolarité, 77.4 % pour les manuels scolaires et enfin 56.3 % pour les devoirs à la maison.

À lire : Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

Selon 94.9 % des sondés, la faillite du secteur public s’explique par le surpeuplement des classes, l’insuffisance des moyens didactiques selon 90.1 % des sondés, l’inefficience des manuels scolaires (84.7 %) et les lieux (82.4 %).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Sondage

Aller plus loin

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de...

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation...

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.