Justice rendue pour Thami Bennani : 20 ans de prison pour les deux accusés

13 juillet 2023 - 09h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’affaire Thami Bennani a connu son épilogue le mercredi 12 juillet. La chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca a prononcé une condamnation de 20 ans de prison ferme pour deux individus impliqués dans l’assassinat et la disparition du jeune homme.

Les accusés, en détention depuis quatre ans, ont été reconnus coupables de « meurtre avec préméditation », de « modification de la scène de crime dans le but d’entraver la justice », de « fausses déclarations aux autorités publiques » et de « non-dénonciation d’un crime ».

A lire : 13 ans après la mort de son fils, elle va enfin connaître la vérité (vidéo)

L’affaire remonte à avril 2007. Thami Bennani, alors âgé de 17 ans, avait quitté le domicile familial à Mohammedia pour rejoindre des amis en voiture. Depuis, le jeune homme reste introuvable. Hayat Alami, sa mère, l’a vu partir avec ses amis et a mené depuis une quête sans relâche pour retrouver son fils, persuadée que ses amis étaient les responsables de sa disparition. Initialement classé comme un suicide par la police, le combat de la mère pour faire éclater la vérité a finalement abouti à l’incarcération de deux amis de Thami Bennani en 2019.

Les avocats Reda Ziane et Mme Zineb ont défendu la famille Bennani, qui va recevoir une indemnité de 600 000 dirhams de la part de chacun des condamnés.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Procès - Homicide

Aller plus loin

13 ans après la mort de son fils, elle va enfin connaître la vérité (vidéo)

13 ans après la disparition tragique du jeune Thami Bennani, retrouvé mort dans une plage à Mohammedia, le procès en appel des 3 mis en cause, poursuivis pour non dénonciation...

Une mère découvre la vérité 12 ans après la disparition de son fils (vidéo)

L’intuition d’une maman ne trompe jamais. On a beau lui répéter que son fils a disparu dans des circonstances indéterminées, la mère s’est obstinée à croire qu’il a été victime...

Thami Bennani : de la disparition au meurtre

La police vient de confirmer la thèse du meurtre dans l’affaire Thami Bennani, le jeune homme de 17 ans porté disparu depuis plus de 15 ans à Mohammedia. Un début de victoire...

15 ans après sa disparition, justice pour Thami Bennani

15 ans après la disparition de Thami Bennani, jeune de 17 ans, retrouvé mort sur une plage à Mohammedia, sa mère Hayat Alami, des influenceurs, des artistes, des sportifs et des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.