Maroc : elle poursuit en justice son école qui lui a interdit de porter le voile

13 novembre 2020 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Une élève vient de porter plainte contre l’école catholique située à Kénitra qui lui a interdit de porter le voile. Le dénouement de ce dossier est attendu dans les tout prochains jours.

Les faits se sont déroulés en début de semaine lorsque la jeune fille, inscrite en première année, a été interdite d’accès au cours pour le port de voile. Selon les responsables administratifs de l’école catholique, ce voile est une infraction au règlement intérieur de l’établissement. Pendant deux jours, la fille est restée dans la cour de l’école catholique. Pis, elle a subi un interrogatoire au cours duquel il lui a été demandé les motifs pour lesquels elle portait le voile. Elle leur a répondu qu’elle portait le voile par conviction.

La maman de la jeune fille a été soumise à un engagement sur l’honneur afin que celle-ci ne porte plus le voile. Selon Assabah, elle aurait fait appel à un huissier pour constater ces abus. Aux dernières nouvelles, l’affaire a été portée devant les juridictions compétentes. Le tribunal de première instance de Kénitra devrait se pencher sur ce dossier à partir de mardi prochain, précise la même source qui ajoute qu’empêcher une personne d’accéder à l’école, c’est la priver d’un droit constitutionnel.

Sujets associés : Education - Kenitra - Voile islamique

Aller plus loin

Fake : pas de femmes voilées devant une agence de la CAF

Dans un montage photo republié récemment à grande échelle sur les réseaux sociaux, on voit une quinzaine de femmes voilées qui seraient devant une agence de la CAF à Sarcelles,...

Une juge s’excuse auprès d’une musulmane voilée

Une juge de la Cour du Québec s’est excusée auprès d’une musulmane à qui elle avait cinq ans plus tôt refusé de comparaître voilée. La magistrate est visée par des procédures...

Les enseignantes musulmanes autorisées à porter le hijab à l’école en Allemagne

En Allemagne, les enseignantes musulmanes sont désormais autorisées à porter le hijab à l’école. Cette mesure fait suite à une affaire portée devant la justice par une...

Deux femmes mises en examens pour agressions sur des femmes voilées (vidéo)

Deux femmes ont été mises en examen, mercredi soir pour “violences volontaires”, “tentative de meurtre” accompagnées de propos racistes. Elles ont agressé à l’arme blanche,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.