Les enseignantes musulmanes autorisées à porter le hijab à l’école en Allemagne

2 septembre 2020 - 08h00 - Monde - Ecrit par : S.A

En Allemagne, les enseignantes musulmanes sont désormais autorisées à porter le hijab à l’école. Cette mesure fait suite à une affaire portée devant la justice par une enseignante musulmane "victime de discrimination en raison de sa religion".

Lors de son entretien d’embauche, une informaticienne diplômée de confession musulmane qui avait postulé pour le poste d’enseignant dans une école à Berlin a appris qu’elle n’était pas autorisée à porter le hijab pendant les cours. Ceci à cause de la loi sur la neutralité de la ville de 2005. Elle s’était opposée à cette interdiction et avait perdu le poste.

Cette interdiction n’est pas du goût de Dirk Behrendt, sénateur de la justice de Berlin. Il donne de la voix sur Twitter. "Dans une société multireligieuse, il doit s’agir de ce que l’on a dans la tête et non de la tête", martèle-t-il.

Par la suite, la jeune femme a porté plainte contre la ville. C’est ainsi qu’en 2018 le tribunal de première instance lui donna raison. De plus, Berlin a été sommée de payer à l’enseignante musulmane 5159 € de dédommagement. Pour le juge, la seule condition qui conduirait à l’interdiction du port du hijab serait une menace concrète à la paix à l’école.

Insatisfaite du jugement, la ville a interjeté appel. Elle n’aura pas gain de cause. Jeudi, le tribunal fédéral a confirmé la décision du TPI. Dans son argumentation, la cour fédérale cite une décision de 2015 de la cour constitutionnelle fédérale. Selon cette décision, la liberté de religion ne pouvait être restreinte à moins qu’"un danger concret suffisant" fût perçu dans la perturbation de la paix scolaire.

Sujets associés : Allemagne - Religion - Islam - Voile islamique

Aller plus loin

Le seul établissement secondaire musulman de Paris sommé de fermer

L’État français a décidé de la fermeture du collège-lycée MHS Paris, seul établissement secondaire musulman de la ville, pour des raisons de sécurité. 110 élèves se retrouvent...

Liberté religieuse : Bourita promeut l’approche marocaine

Face à l’instrumentalisation croissante de la religion en vue de mener des attaques terroristes, Nasser Bourita a proposé l’approche marocaine qui, selon lui, est « toujours...

Autriche : les élèves du primaire autorisées à porter le hijab

Après une longue période d’interdiction, la Cour constitutionnelle autrichienne vient d’autoriser les jeunes filles scolarisées à porter le hijab dans les écoles primaires....

Une musulmane expulsée d’un avion à cause de son voile

Une candidate malheureuse au Congrès américain a été expulsée d’un vol de la compagnie American Airlines pour avoir porté le voile. Elle a également été interpellée et placée en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.