Liberté religieuse : Bourita promeut l’approche marocaine

8 janvier 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

Face à l’instrumentalisation croissante de la religion en vue de mener des attaques terroristes, Nasser Bourita a proposé l’approche marocaine qui, selon lui, est « toujours constante, même dans les moments difficiles ».

Au cours de la conférence ministérielle pour la promotion de la liberté religieuse organisée en visioconférence par la Pologne et les États-Unis, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a fustigé cette situation en vogue depuis quelques années. Dans son discours, le chef de la diplomatie marocaine a rappelé le modèle unique du Maroc où le Roi Mohammed VI est Commandeur des croyants et garant de la liberté de culte. À l’en croire, l’approche marocaine était basée sur trois aspects à savoir la clairvoyance, l’ouverture et le pragmatisme.

« La conviction du Maroc est que la religion est détournée alors qu’elle devrait être un vecteur d’unité face aux divisions prônant la négation de l’autre, un facteur de dialogue face au refus de la tolérance et de la coexistence et une source de lumière face aux courants obscurantistes qui refusent la modération et demeurent dans l’ignorance », a précisé le chef de la diplomatie marocaine.

À titre d’exemples, il a cité certaines institutions mises en place par son pays à savoir l’Institution de la Commanderie des Croyants instituées pour protéger les concitoyens juifs de la barbarie du nazisme et à soutenir la restauration des mosquées et des synagogues ainsi que d’autres institutions scientifiques et culturelles à l’image de la Maison de la Mémoire à Essaouira et le Musée de la Culture Juive à Fès.

Évoquant le discours du roi lors de la visite du Pape François au Maroc, il a rappelé l’une des citations du roi qui consiste à « embrasser les valeurs de modération, à réaliser les impératifs de co-connaissance et à appréhender la conscience de l’altérité » pour vivre dans un monde meilleur.

Sujets associés : États-Unis - Religion - Diplomatie - Pologne - Nasser Bourita

Aller plus loin

Les enseignantes musulmanes autorisées à porter le hijab à l’école en Allemagne

En Allemagne, les enseignantes musulmanes sont désormais autorisées à porter le hijab à l’école. Cette mesure fait suite à une affaire portée devant la justice par une...

Le Maroc parmi les pays où la liberté religieuse est menacée

Le Maroc fait partie des pays où l’on enregistre des violations significatives de la liberté religieuse. C’est ce qu’indique le dernier rapport de l’Aide à l’Église en Détresse...

Une juge s’excuse auprès d’une musulmane voilée

Une juge de la Cour du Québec s’est excusée auprès d’une musulmane à qui elle avait cinq ans plus tôt refusé de comparaître voilée. La magistrate est visée par des procédures...

Les Marocains retourneront peu à peu dans les mosquées

En vue de baisser la pression de la demande exercée sur certains lieux de culte au Maroc, un processus croissant d’ouverture des mosquées est prévu. Cependant, pour certaines...

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.