Les Marocains retourneront peu à peu dans les mosquées

26 novembre 2020 - 23h00 - Ecrit par : A.S

En vue de baisser la pression de la demande exercée sur certains lieux de culte au Maroc, un processus croissant d’ouverture des mosquées est prévu. Cependant, pour certaines mosquées fermées, le problème fondamental est lié au financement des travaux de réaménagement.

La reprise de la prière du vendredi dans 5 000 mosquées supplémentaires n’a en rien affecté l’efficacité des mesures préventives imposées dans les lieux de culte. Ainsi, le bilan présenté lundi au Parlement, par le ministre des Habous et des affaires islamiques Ahmed Toufiq, atteste que les mosquées n’étaient pas devenues des foyers de la pandémie, rapporte Les Eco.

Le département de tutelle a décidé d’ouvrir les lieux de culte en fonction de la demande exprimée, a indiqué le responsable gouvernemental, rappelant que le taux de contamination au Covid-19, dans le rang des préposés religieux, est de 287 cas confirmés jusqu’à présent sur 67 000. Ce qui signifie que les mosquées ont bien respecté le protocole sanitaire des prières. Ainsi, l’État envisage l’ouverture de l’ensemble des mosquées du Royaume après la fin de la période de la vaccination.

Abordant le patrimoine des Habous, le ministre de tutelle a indiqué que sur la période de 2010-2018, seulement 40 projets ont été réalisés, soit une superficie de 102 ha. Actuellement, 50 projets sont en cours d’achèvement, a-t-il souligné, estimant que le coût des travaux de réhabilitation est de plus de 2,2 MMDH, afin de rouvrir près de 2 400 mosquées classées dans cette catégorie.

Le gouvernement a, par la même occasion, adressé des notes aux responsables au niveau déconcentré, afin d’ajourner les dettes impayées en raison de la pandémie, précisant que la problématique des mosquées en voie de ruine constitue une priorité. De plus, dans le rang des parlementaires, les recommandations fondamentales concernent l’assouplissement des procédures pour les personnes désirant intervenir sur les biens des Habous et la révision à la hausse des allocations et des avantages sociaux accordés aux différentes catégories des préposés religieux.

Tags : Religion - Ahmed Toufiq - Ministère des Habous et des Affaires islamiques - Islam - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le port du masque pas obligatoire dans les mosquées aux Pays-Bas

À partir du 1ᵉʳ décembre 2020, le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics fermés aux Pays-Bas. Cette obligation ne concerne pas les mosquées et autres lieux de...

Maroc : reprise de la prière du vendredi dans 10 000 mosquées dès ce vendredi

Le ministère des Habous et des affaires islamiques a annoncé la reprise de la prière du vendredi dans 10 000 mosquées à compter de ce vendredi 16...

Belgique : les mosquées pourront accueillir plus de fidèles

Les mosquées de Belgique pourront accueillir dès le 1ᵉʳ septembre prochain jusqu’à 200 fidèles. Cette décision du Conseil National de Sécurité intervient dans le cadre de...

Les Marocains exigent le retour des copies du Coran dans les mosquées

Les Marocains ont demandé au ministère des Habous et des Affaires islamiques de remettre des copies du Coran dans les mosquées, retirées dans le cadre des mesures visant à limiter...

Nous vous recommandons

L’un des meilleurs bacheliers en Espagne est une Marocaine

Touayba Bakkali, une jeune marocaine de 18 ans résidant à Tolède avec ses parents, a obtenu cette année la moyenne de 13.84 (sur 14) à l’EBAU, l’examen d’entrée à l’université que doivent passer tous les nouveaux bacheliers en...

Hassan Nasrallah critique le Maroc et défend l’Algérie

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré vendredi que la visite au Maroc du ministre israélien de la Défense représente une «  menace  » pour plusieurs pays arabes d’Afrique du Nord, notamment...

À Paris, les supporters célèbrent la victoire de l’Algérie contre le Maroc

L’Algérie s’est imposée samedi 11 décembre face au Maroc lors du dernier quart de finale de la coupe arabe. À Paris, les supporters des Fennecs ont célébré cette victoire sur les Champs-Élysées.

Un Marocain sauve sa petite amie espagnole séquestrée par sa famille

Une jeune fille espagnole, séquestrée par sa famille pour l’empêcher de voir son petit ami d’origine marocaine, a été libérée par la police, alertée par ce dernier après que la victime l’a informé de sa...

CAN 2022 : Halilhodzic ne veut pas de Ziyech au Cameroun

Évincé de la sélection nationale pour manque de discipline, Hakim Ziyech n’a apparemment pas fini d’expier ses fautes. Malgré les nombreux appels au règlement du différend, Vahid Halilhodzic persiste et ne veut pas revenir sur sa décision. À moins d’une...

Location de voitures : flambée des prix cet été au Maroc

Affaiblies par la crise sanitaire, les agences de location de voitures n’ont pas renouvelé leurs stocks cette année. Conséquence, un manque de véhicule sur le marché entrainant une forte hausse des...

Fès se débarrasse des gardiens de voitures

La ville de Fès a réussi à mettre fin aux agissements des gardiens de voitures suite aux nombreuses plaintes des habitants.

Maroc : voici la date l’Aïd al-Adha 2022

La date de l’Aïd al-Adha 2022 au Maroc est désormais connue. Du moins, selon les calculs astronomiques.

Une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari en Espagne

Un Marocain a été arrêté mercredi à Barbastro en Espagne pour avoir poignardé à mort son ex-femme, également d’origine marocaine. Les trois enfants du couple, tous mineurs, ont été témoins du meurtre.

Le salafiste Hassan Kettani savoure le retour des talibans à Kaboul

Alors que la situation en Afghanistan est préoccupante, le salafiste marocain Hassan Kettani est heureux du retour des talibans à Kaboul, 20 ans après le renversement de leur régime.