Au Maroc, le lancement de la 5G n’est pas pour demain

15 novembre 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, le lancement de la 5G peine à devenir une réalité. Et pour cause, le développement de la fibre optique accuse un énorme retard.

Alors que la note d’orientations générales pour le développement du secteur des télécoms précise que le lancement de la 5G au Maroc sera effectif en 2023, les analystes et observateurs sont dubitatifs, l’année prochaine étant déjà proche. Dans une déclaration au quotidien L’Économiste, un expert estime que le plan de la note d’orientations générales ne pourra pas atteindre les objectifs fixés. Selon lui, le véritable objectif réside dans le déploiement de la fibre (optique, NDLR). Cela suppose un taux de déploiement de 20 % en 2023, soit 2 millions de prises FTTH (Fiber to the home : fibre jusqu’à domicile) alors qu’à aujourd’hui, seuls 450 000 raccordements ont été effectués, analyse l’expert.

À lire : Maroc : un pas de plus vers la révolution 5G

Atteindre ces objectifs nécessite la mutualisation des efforts des opérateurs. « Les objectifs auraient pu être atteints si l’on avait pris les bonnes décisions c’est-à-dire ouvrir le marché et la réglementation en faveur des opérateurs d’infrastructures. Et ce sont ces derniers qui vont assurer la mutualisation en coordination avec les collectivités territoriales, les régions et les communes », précise l’expert. L’ouverture du marché à des opérateurs dédiés aux infrastructures apparaît donc comme une solution pour accélérer la mutualisation et le partage. Des investisseurs de taille mondiale tels que le géant Google n’attendent que de recevoir auprès du régulateur (Agence nationale de réglementation des télécommunications) l’autorisation d’exercer en tant qu’opérateurs d’infrastructures pour investir.

Sujets associés : Télécoms - Internet - 5G Maroc

Aller plus loin

Internet mobile moins cher en Algérie qu’au Maroc

L’Algérie devance de loin le Maroc dans le top des pays les moins chers pour les données mobiles. C’est ce qui ressort du classement d’un site spécialisé basé en Angleterre.

5G : Huawei et Ericsson se disputent le Maroc

Choisir un équipementier pour la mise en place des premières infrastructures 5G au Maroc va bien au-delà de l’aspect technique. Il met également en évidence des enjeux...

Déploiement de la 5G : l’ambition de Huawei Maroc

Huawei Maroc a l’ambition de déployer le plus rapidement possible le réseau 5G dans le royaume.

5G : qui de Huawei ou Ericsson l’emportera au Maroc ?

Les équipementiers sont en ordre de bataille pour l’installation de la 5G au Maroc. Pour y arriver, Huawei, groupe chinois et, Ericsson, suédois, n’y vont pas de main morte mais...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Taxes en hausse au Maroc : les téléphones coûteront plus cher

Le gouvernement marocain prévoit d’augmenter le droit d’importation appliqué aux smartphones. Par conséquent, les prix de ces appareils pourraient augmenter de façon significative.

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Inwi fait condamner Maroc Telecom

Le tribunal de commerce de Rabat vient de condamner Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) à verser 6,3 milliards de dirhams à son concurrent Wana (inwi) qui lui reproche des pratiques « anticoncurrentielles ». Un coup dur pour l’opérateur historique...