Le Maroc tend la main à l’Algérie

16 décembre 2020 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réaffirmé que le Maroc reste ouvert au dialogue avec l’Algérie pour la réussite de la construction d’un Maghreb arabe.

"Le Maroc veut construire un Maghreb arabe. Les défis d’aujourd’hui imposent une logique différente dans nos rapports avec l’Algérie. Des défis sécuritaires, économiques… Aujourd’hui, nous avons besoin de changer de logiciel et de penser à aller de l’avant", a-t-il déclaré sur Med Radio.

"Je réitère ce que sa Majesté a affirmé dans le discours de la Marche verte de 2019. Quelle que soit l’initiative de l’Algérie en vue d’entamer le dialogue, le Maroc a toujours été ouvert mais conformément à des constantes et une logique, à savoir que le Royaume ne renoncera pas à son intégrité territoriale et à sa souveraineté", a-t-il ajouté.

La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara et la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël ont provoqué de nouvelles tensions entre le royaume et l’Algérie, protectrice du Polisario.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Nasser Bourita

Aller plus loin

Le Maroc se dit prêt à rouvrir ses frontières avec l’Algérie

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani a affirmé que le Maroc était prêt à rouvrir ses frontières avec l’Algérie.

Le Maroc en colère contre l’Algérie

Le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine (UA), l’Algérien Smaïl Chergui a provoqué la colère du Maroc en inscrivant la question du Sahara à l’agenda du...

Future base américaine au Sahara marocain : l’Algérie en état de panique

Un vent de panique souffle sur l’Algérie suite à l’annonce de la probable installation future d’une base américaine au Sahara marocain.

Réaction de l’Algérie suite à la normalisation des relations entre le Maroc et Israël

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël continue de susciter de vives réactions. Lors d’une rencontre, le Premier ministre algérien, Abdelaziz...

Ces articles devraient vous intéresser :

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.