Recherche

Loi de Finances 2020 : un déficit budgétaire abyssal

© Copyright : DR

7 novembre 2020 - 00h30 - Economie - Par: R.H

Un important solde budgétaire négatif de 41,3 milliards de dirhams (MMDH) est constaté après l’exécution de la loi de finances (LF) à fin septembre 2020, fait savoir le ministère de l’Économie, des finances et de la Réforme de l’administration.

Dans son rapport trimestriel sur l’exécution de la loi de finances, le ministère donne les détails de ce déficit. Ainsi, il provient des ressources ordinaires (hors recettes d’emprunts) de 285 MMDH et des charges (hors amortissements de la dette) de 326,3 MMDH, précise la même source.

Le même rapport souligne que de l’exécution de la loi de finances, on note un excédent des charges sur les ressources de 11,8 MMDH, compte tenu de recettes d’emprunts de 73,3 MMDH et d’amortissements de la dette de 43,7 MMDH.

Concernant les ressources globales de l’État durant le troisième trimestre 2020, elles s’élèvent à 358,3 MMDH, soit un taux de réalisation de 77,6% des prévisions de la loi de finances. Par ailleurs, les arriérés de remboursement de la TVA et les demandes de restitution de l’IS ont été respectivement de 41,2 MMDH et de 4,1 MMDH à fin décembre 2019.

Il faut préciser que les charges totales de l’État ont franchi un taux de réalisation de 72,9% des prévisions de la loi de finances, atteignant ainsi 370 MMDH.

Mots clés: Loi de finances (PLF 2021 Maroc) , Ministère de l’Economie et des Finances

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact