Recherche

La mafia marocaine fait à nouveau parler d’elle en Belgique

© Copyright : DR

15 novembre 2020 - 19h00 - Société

À Bruxelles, le parquet fédéral enquête sur la Mocro maffia soupçonnée d’avoir blanchi 367 millions d’euros. Cette somme d’argent a transité en Belgique dans une affaire de drogue.

La justice belge a émis trois mandats d’arrêt internationaux contre des ressortissants marocains, hispano-marocains et pakistanais, dans ce dossier de blanchiment d’argent, rapporte La Dernière Heure. Le juge Michel Claise est en charge de ce dossier pour lequel le parquet fédéral veut renvoyer vingt suspects en procès devant le tribunal correctionnel, dont neuf femmes, pour participation à une organisation criminelle.

Cette organisation avait l’habitude de récolter l’argent liquide dans les villes françaises puis le faisait transiter en Belgique pour le passer aux Pays-Bas, dans des valisettes. À la manœuvre, plusieurs équipes. L’enquête révèle qu’une équipe assurait à elle seule le transport de 150,7 millions d’euros exactement en billets de banque cachés dans des sacs dissimulés dans des véhicules spécialement aménagés avec des caches. Une autre équipe a transporté 111 millions. Deux autres 40 millions chacune. Bilal Z. et Christel, 35 ans, ont respectivement transporté 22,5 millions et plus d’1,7 million d’euros.

Sur demande de l’avocat général Julien Moinil, un service d’enquête mixte, franco-belge, a été mis sur pied. Les douanes françaises ont intercepté des occupants d’une Audi A5. Un montant de 297 949 euros en billets de banque a été saisi. De l’argent issu de ventes de cannabis principalement en région parisienne mais aussi d’autres villes en France, comme Besançon. Les occupants, des «  mules  », reconnaissent avoir travaillé, sur commande, pour un réseau de transports de fonds occultes. Les véhicules trafiqués (Audi, Mazda 6, Mercedes E250, VW Jetta) étaient mis à leur disposition.

Les enquêteurs découvrent via la téléphonie que la bande était en lien avec la Belgique, les Pays-Bas, le Maroc, Dubaï et les Émirats arabes Unis. Les dirigeants présumés de la Mocro maffia sont les frères Saïd et Sallam Chaabani. Ceux-ci résident à Casablanca. Deux autres seraient à Dubaï et au Pakistan. En Belgique, ce sont les frères Z issus d’une famille de Jette qui sont à la tête de l’organisation.

Mots clés: Bruxelles , Belgique , Drogues , Blanchiment d’argent , Mafia marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact