Face à une forte demande, des drapeaux marocains fabriqués au Qatar

14 décembre 2022 - 12h20 - Sport - Ecrit par : S.A

Au fur et à mesure des prouesses des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, la demande en maillot de l’équipe du Maroc est devenue forte au point qu’il y a une vraie rupture de stock. Mais certains ont trouvé une solution pour les drapeaux marocains.

« En novembre, nous avions l’habitude de vendre chaque jour une poignée de maillots du Maroc parmi les dizaines que nous avions commandées », a déclaré à Al Jazeera le commerçant Muhammad Sadiq quelques heures après la victoire du Maroc sur le Portugal (1-0). « Chaque fois que le Maroc gagnait, nous passions une commande pour des centaines d’autres [maillots] et les vendions en milieu d’après-midi le jour du prochain match », a-t-il ajouté.

À lire : Forte demande en France pour les maillots du Maroc

Les stocks sont épuisés alors que de milliers de supporters arrivent à Doha pour acheter le maillot et soutenir les Lions de l’Atlas. « On m’a dit que je pourrais trouver le maillot de mon équipe ici, mais il semble qu’il soit épuisé », a déclaré Anas El Karim, un supporter marocain arrivé de Berlin un jour après l’élimination par le Maroc du Portugal de Cristiano Ronaldo. Même ceux qui sont devenus des supporters des Lions de l’Atlas après leur première qualification en demi-finale de coupe du monde voulaient se procurer le maillot marocain

À lire : Appel à boycotter le maillot du Maroc (Puma)

« Je n’étais pas fan du Maroc jusqu’à ce que je les voie battre les grandes équipes européennes », a déclaré Yousuf Ahmed, un fan de football indien, qui voulait acheter un maillot marocain dans la boutique de Sadiq. « Cela fait des jours que je cherche leur chemise, mais chaque fois que je viens ici, elle est épuisée, alors maintenant je vais me contenter d’un drapeau. » Le drapeau marocain est devenu le deuxième populaire après le drapeau palestinien au Qatar. « Même les Pakistanais, les Bangladais et les Indiens viennent demander le drapeau du Maroc », a déclaré Sharf-ud-Din, un commerçant népalais.

À lire : Nouveau maillot des Fennecs : après Adidas, l’Algérie répond au Maroc

Afin de répondre à la forte demande du drapeau marocain, des gérants de magasins locaux ont proposé une solution rapide : fabriquer les drapeaux au Qatar. « Un groupe d’hommes bangladais et pakistanais a acheté des draps de tissu rouge sur un marché local et a fabriqué ces drapeaux chez eux », a déclaré Din, pointant un drapeau marocain fait à la main, suspendu à côté des drapeaux du Qatar et de la Palestine.

Sujets associés : Football - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Contre l’Espagne, quel maillot pour le Maroc ?

Le Maroc affronte l’Espagne mardi en huitièmes de finale de la Coupe du monde au Qatar. Pour cette rencontre, les Lions de l’Atlas porteront leur maillot habituel (haut rouge et...

Nouveau maillot des Fennecs : après Adidas, l’Algérie répond au Maroc

À la suite d’Adidas, la ministre algérienne de la culture a répondu à la polémique liée au nouveau maillot des fennecs. Une réponse pour le moins subtile.

Un militant du parti Reconquête suspendu après avoir piétiné le maillot du Maroc

À l’issue du match de demi-finale de la coupe du monde opposant le Maroc à la France, un militant du parti d’Eric Zemmour a publié une photo le montrant en train de piétiner le...

Forte demande en France pour les maillots du Maroc

À l’approche du match Maroc-France en demi-finales de la coupe du monde Qatar 2022, les ventes des maillots des deux équipes ont augmenté à Clermont-Ferrand au point où les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un autre Marocain dans le viseur du FC Séville

Abdessamad Ezzalzouli pourrait quitter le FC Barcelone cet été pour atterrir au FC Séville. Le club catalan envisage de l’inclure dans un deal, impliquant l’arrivée de l’international français Jules Koundé.

Selim Amallah encore sanctionné, le Standard de Liège assume et s’explique

Le directeur du Standard de Liège, Pierre Locht, s’est récemment exprimé sur la situation de l’international marocain Selim Amallah, mis à l’écart par le club pour « non-respect de certains engagements pris dans le cadre des négociations de contrat. »

Maroc vs Tanzanie : une victoire des Lions et un but légendaire de Hakim Ziyech (vidéo)

"Violeur" : Kylian Mbappé défend son ami Achraf Hakimi

L’international français Kylian Mbappé s’est agacé contre l’attitude des supporters qui s’en prenaient à son coéquipier et ami Achraf Hakimi en l’insultant de « violeur » lors du match entre le PSG et Brest, remporté par le club parisien (3-2).

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

"Un lion ne meurt jamais" : quand l’OM honore Amine Harit

L’Olympique de Marseille propose à ses fans et à l’ensemble des amoureux du ballon rond de vivre le processus de rééducation de l’international marocain Amine Harit. Le milieu offensif s’était gravement blessé au genou en novembre dernier juste avant...

Vahid Halilhodzic ne digère toujours pas son éviction par le Maroc

Alors qu’il espérait accompagner le Maroc à la Coupe du monde après l’avoir brillamment qualifié, Vahid Halilhodzic a été limogé en août pour n’avoir pas su maintenir la cohésion au sein de l’équipe. Un départ inattendu pour le technicien de 70 ans qui...

Voici le salaire proposé par Newcastle pour Hakim Ziyech

Newcastle affiche sa détermination à signer l’international marocain Hakim Ziyech, toujours en difficulté à Chelsea avant la fin du mercato en cours et lui aurait fait une proposition de salaire.

Walid Regragui veut remporter la CAN 2024

Après avoir réalisé une performance historique avec les Lions de l’Atlas qui ont atteint les demi-finales à la Coupe du monde au Qatar, le sélectionneur national du Maroc, Walid Regragui, est désormais concentré sur la prochaine Coupe d’Afrique des...

Walid Regragui sous pression

À peine nommé en remplacement du franco-bosnien Vahid Halilhodzic, le nouvel entraîneur des Lions de l’Atlas, Walid Regragui a reçu un agenda serré pour préparer le Maroc à sa sixième participation en phase finale de la Coupe du monde prévue au Qatar.