Le marché néerlandais interdit aux routiers marocains

16 novembre 2021 - 15h00 - Pays-Bas - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Depuis l’expiration, fin septembre, du contingent marocain des autorisations bilatérales avec les Pays-Bas, les professionnels marocains du Transport international routier (TIR) ne sont plus autorisés à desservir le marché hollandais.

Les routiers marocains ne peuvent plus convoyer des produits sur le marché hollandais, après l’expiration du contingent marocain vers certains marchés européens. Face à la situation, l’administration marocaine a saisi les autorités néerlandaises pour solliciter un contingent supplémentaire d’autorisations afin de boucler l’année 2021, a confié à Le360, un responsable au ministère du Transport et de la logistique, précisant que l’ambassade du Maroc à La Haye a été également instruite pour appuyer cette doléance auprès du gouvernement néerlandais.

Cette question devenue récurrente, devrait être vidée au sein de la commission mixte maroco-néerlandaise du TIR, regroupant opérateurs et administrations, et censée se réunir régulièrement pour réajuster les quotas en fonction des besoins de chaque pays. Actuellement, le seuil fixé de 4 000 autorisations est insuffisant pour le pavillon TIR marocain, ce qui amène le Maroc à demander une rallonge d’autorisations aux Pays-Bas. Aux dernières nouvelles, cette commission a prévu de se réunir avant la fin de ce mois de novembre, leur dernière rencontre remontant à 2018.

À lire : TIR : Le Maroc préoccupé par la recherche d’autres moyens de transport des flux vers l’UE

La situation était toutefois prévisible, font observer les opérateurs du TIR qui reprochent au ministère de tutelle son manque d’anticipation. « Le flux du trafic avec les Pays-Bas a changé de physionomie ces dernières années. Au lieu de décharger les produits frais (légumes, fruits, fleurs) à la plateforme logistique de Perpignan (France), les camions frigorifiques ont commencé à servir directement le marché néerlandais, attirés par une croissance soutenue de la demande », soutient un membre de la Fédération du transport.

Ainsi, les routiers marocains sont contraints de suspendre tout trafic de et vers les Pays-Bas, en attendant une rallonge d’autorisations. Mais au-delà de la rallonge éventuelle, les routiers marocains demandent une réforme profonde de la méthodologie de travail actuelle qui est caduque. « Le mode de gestion du système des contingents est dépassé. Il ne reflète pas la réalité des échanges réels », assure pour sa part l’Association marocaine des transporteurs routiers inter-continentaux (AMTRI).

Sujets associés : Pays-Bas - Exportations - Transports

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Franchise carburant : bientôt une grève des routiers marocains

La grève des routiers marocains aura bien lieu contre les "abus" de la douane espagnole. Les membres du bureau de l’Association marocaine des transporteurs routiers...

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée...

La France mène la vie dure aux transporteurs marocains

Les transporteurs internationaux routiers (TIR) se retrouvent de plus en plus dans l’incapacité d’exercer leurs activités. Pour cause, le refus de l’ambassade de France d’octroyer...

Un Néerlandais recherché pour meurtre arrêté au Maroc

Un ressortissant néerlandais recherché par Interpol, pour le meurtre prémédité de sa femme en 2010, a été arrêté, vendredi, par la police de Fès.

Nous vous recommandons

Pays-Bas

Sept Marocains siègent au Parlement néerlandais

Sept Marocains font partie des 150 nouveaux élus qui siègent au Parlement néerlandais, devenant ainsi la première nationalité étrangère dominante.

Journée portes ouvertes aux consulats du Maroc aux Pays-bas

À l’initiative du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, les consulats du royaume aux Pays-bas ont organisé samedi une journée portes ouvertes dédiée à la communauté marocaine.

Pays-Bas : Anissa sauve un enfant en détresse respiratoire

Anissa Assabbab, une aide-soignante, a sauvé mardi la vie d’un jeune enfant en détresse respiratoire dans le centre-ville d’Amersfoort aux Pays-Bas.

Mohammed Ihattaren rompt ses fiançailles

Mohammed Ihattaren a annoncé sur Snapchat être à nouveau célibataire, alors qu’il a officialisé ses fiançailles avec l’influenceuse Yasmine Driouech en septembre dernier seulement. Il aurait également accepté l’aide de Wesley Sneijder pour reprendre sa...

Rida a disparu depuis plus d’une semaine en Autriche, sa famille est désespérée

Rida Zoundri, 19 ans et originaire de Zeist aux Pays-Bas, a disparu il y a plus d’une semaine lors d’une promenade dans les montagnes de Sillkloof, dans la région d’Innsbruck au sud-ouest de l’Autriche. Les recherches n’ont pour l’instant rien...

Exportations

Produits agricoles : la Russie prête à fournir le Maroc

Face à la conjoncture économique et la sécheresse qui ont fortement touché le Maroc, la Russie envisage de multiplier par 10 ses exportations agricoles vers le royaume.

Tomates : le Royaume-Uni délaisse l’Espagne pour le Maroc

Depuis quelques années, le Royaume-Uni fait de bonnes affaires avec le Maroc en produits agricoles. Le Maroc fournit environ 22 % des tomates consommées à ce pays, alors que sur le marché espagnol, la filière est en forte...

Les Français vont-ils se ruer sur la tomate marocaine ?

Les Français pourraient préférer la tomate marocaine aux tomates produites en France, au cas où le prix de celles-ci augmenterait fortement. Une éventualité qui tend à se confirmer en raison de la hausse du coût du gaz utilisé dans la culture...

Le Maroc limite l’exportation de l’huile d’argan

À compter du 1ᵉʳ juillet prochain, l’exportation de l’huile d’argan au Maroc sera soumise à condition.

Échanges commerciaux : le Maroc privilégie la mer

Le mode de transport le plus utilisé dans le royaume est le mode maritime avec 91,4 millions de tonnes (MT), soit 96,3% des échanges généraux effectués avec le reste du monde. C’est ce qui ressort du rapport annuel de l’Office des changes sur le commerce...

Transports

Morocco Cruise Line va lancer une liaison entre Tanger Med et Motril

La compagnie maritime marocaine, Morocco Cruise Line, s’apprête à débarquer dans le détroit de Gibraltar en lançant une nouvelle ligne entre le port de Tanger Med et celui de Motril.

Les saisonnières marocaines victimes collatérales des tensions Maroc-Espagne

En plus de ses conséquences aux plans politique et diplomatique, la crise entre le Maroc et l’Espagne a des répercussions socioéconomiques. Étant donné que le royaume a maintenu ses frontières fermées depuis mars 2020, le retour des 12 600 travailleurs...

Le marché néerlandais interdit aux routiers marocains

Depuis l’expiration, fin septembre, du contingent marocain des autorisations bilatérales avec les Pays-Bas, les professionnels marocains du Transport international routier (TIR) ne sont plus autorisés à desservir le marché...

Hausse du prix du carburant : le gouvernement interpellé

Face à l’augmentation des prix du carburant observée depuis plusieurs semaines, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) incite le gouvernement à prendre des mesures pour atténuer les effets sur les automobilistes...

Melilla veut séduire les touristes algériens

Le projet de la ligne maritime entre l’enclave espagnole de Mellila et l’Algérie enregistre de plus en plus d’adhésion. Après le président de l’autorité portuaire, Victor Gamero, le représentant des patrons d’entreprises de Mellila interpelle les hautes...