Marchés publics : le Maroc mise sur l’expertise américaine pour moderniser son système

9 juin 2021 - 06h00 - Economie - Ecrit par : J.D

Le Maroc mise sur l’expertise américaine pour renforcer son système des marchés publics. Dans le cadre d’une nouvelle stratégie de coopération élaborée entre les deux pays, un webinaire a été organisé sur le thème : la «  promotion de l’accès des petites et moyennes entreprises (PME) aux marchés publics  ».

Cette initiative s’inscrit dans la mise en œuvre d’une feuille de route de coopération élaborée pour soutenir les efforts déployés par le Maroc pour promouvoir l’efficacité, la transparence et l’inclusivité du système des marchés publics du royaume.

Mieux, ce nouveau cadre de coopération, permettra aux acteurs de la chaîne des marchés publics de s’informer des expériences et des bonnes pratiques en vigueur aux États-Unis et à l’international afin de faire de la commande publique un véritable levier de développement économique, soutient un communiqué conjoint de la Trésorerie générale du Royaume (TGR) et du programme de développement de droit commercial (CLDP) du Département du Commerce des États-Unis d’Amérique.

Quant au webinaire, il a été animé par les experts du CLDP t de TGR, les représentants de l’Ambassade des États-Unis au Maroc en collaboration avec des experts de la Banque mondiale et de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE).

Ce séminaire en ligne vise à informer sur les réformes entreprises au Maroc en vue de renforcer la participation des PME aux marchés publics. Il s’est agi en outre de discuter du modèle américain et des pratiques internationales les plus réussies liées à l’accès des PME aux marchés publics. Ces échanges via internet entre les participants et les experts devraient permettre d’identifier des stratégies et de proposer des recommandations pour améliorer l’accès des PME aux marchés publics.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - États-Unis - Ministère de l’Economie et des Finances - Trésorerie Générale du Royaume (TGR)

Aller plus loin

Marchés publics : quid des auto-entrepreneurs ?

La joie des auto-entrepreneurs et coopératives quant à la possibilité qui leur est offerte de bénéficier des commandes publiques, aura été de courte durée. Ces deux catégories...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le Maroc en guerre contre les « fonctionnaires fantômes »

La ministre déléguée chargée de la Transition numérique, Ghita Mezzour, a déclaré que le Maroc dispose d’un important arsenal juridique pour lutter contre le phénomène des « fonctionnaires fantômes ».

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...