Marhaba 2021 : les prix des traversées s’envolent, les MRE s’en plaignent

13 juin 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors que le Maroc a décidé de la réouverture de ses frontières à compter de mardi 15 juin afin de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) cet été, des obstacles se dressent sur leur chemin. Les prix des traversées maritimes s’envolent.

Déjà l’impact de la suspension des connexions maritimes avec l’Espagne ? « Les dépenses pour passer les vacances au Maroc cette année vont doubler. Le manque à gagner de l’Espagne sera compensé par ce que nous aurons à dépenser pour nous rendre à Sète », a déclaré à TelQuel Mohamed Hajji, résident dans le Nord de l’Espagne. Le trajet qui sera emprunté ne sera pas aisé pour les familles avec enfants. « La distance entre les villes du Sud de l’Espagne et la France est très longue, et un trajet qui dure normalement 1 h en bateau, va durer cette année 36 h », fait savoir le MRE.

À lire : Les MRE d’Espagne en colère

Selon ses explications, le trajet vers le port de Sète depuis les villes du Sud de l’Espagne peut coûter jusqu’à 2000 euros (environ 21 000 dirhams) pour les familles, y compris une nuit d’hôtel, les frais de carburant, la nourriture, etc. Mohamed Hajji s’indigne de la flambée des prix de la traversée : « Le billet aller simple, qui était au prix de 500 euros (environ 5000 dirhams) avant la pandémie, a quadruplé pour atteindre aujourd’hui 2000 euros. Cela ne comprend que le prix de l’embarquement de la voiture et une petite chambre pour dormir. » En conséquence, il estime qu’un voyage en famille pourrait coûter 4000 euros (environ 42 000 dirhams), « ce qui signifie que les familles doivent débourser plus de 80 000 dirhams uniquement pour la traversée aller-retour ».

À lire : Annulation de Marhaba 2021 : grosses pertes pour les entreprises espagnoles

La flambée des prix fait déchanter certains MRE. « La plupart d’entre nous refusent de voyager seuls en laissant leur famille derrière, et la longue distance nous empêchera de passer les vacances au Maroc, surtout que les coûts vont doubler », confie Karim, un habitant de Malaga. En Italie, le constat est le même. Zouhair Boufarissi, un jeune marocain qui travaille dans le secteur du tourisme déclare que la hausse du prix des billets a été enregistrée environ une heure après la décision du Maroc d’ouvrir ses frontières le 15 juin. « Pendant la pandémie, j’ai obtenu une autorisation exceptionnelle pour passer une période de vacances au Maroc avec ma petite famille. En comparant les prix pendant cette période en fin d’année dernière, et maintenant, je vous assure qu’il y a une augmentation de 1000 à 1500 euros », explique-t-il.

La France ne fait pas exception. « La réservation d’un billet pendant le mois d’août n’est pas possible, et les billets disponibles pendant le mois de juillet sont très chers, et ne comprennent que la réservation d’un siège assis pour une traversée de 36 h », fait savoir Ahlam, une jeune femme qui travaille dans l’industrie pharmaceutique. Elle n’a pu réserver un billet de bateau pour le mois d’août.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Liaison maritime - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Plus d’un million de MRE auraient annulé leur voyage au Maroc

Plus d’un million de Marocains en Espagne ont renoncé à rejoindre le Maroc pour y passer leurs vacances d’été. En cause, la cherté des billets de voyage après l’annulation...

Les MRE d’Espagne en colère

Les associations marocaines demandent au gouvernement de revenir sur sa décision d’annulation de l’Opération Marhaba 2021 et d’autoriser les déplacements à partir des ports...

L’annulation de l’Opération Marhaba 2021 est une « catastrophe » pour Algésiras

L’annulation de l’Opération Marhaba par le Maroc, pour la deuxième fois consécutive, est « une catastrophe » pour des milliers de personnes, a déploré lundi, José Ignacio...

Une faveur accordée aux MRE issus des pays de la liste B

Les MRE en provenance des pays de la liste B n’ont plus besoin d’une autorisation préalable pour entrer au Maroc. Cette annonce a été faite par le ministère des Affaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.