Comment le Maroc accélère sa transition énergétique

16 septembre 2020 - 06h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc met les bouchées doubles pour accélérer la transition énergétique. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a publié un avis au Bulletin officiel.

Depuis septembre 2019, le CESE a pris la question de la transition énergétique à bras-le-corps. Le conseil ambitionne de construire des scenarii à l’horizon 2030, 2040 et 2050. Avec l’accompagnement d’experts nationaux, il a auditionné 63 spécialistes du secteur et parties prenantes : les départements ministériels, MASEN, l’ONEE, l’IRESEN, l’AMEE, l’OCP et la CGEM. L’avis du CESE indique que le Maroc a toujours maintenu une consommation globalement en phase avec son niveau de développement.

En 2019, les hydrocarbures essentiellement destinés au transport dominent le mix énergétique avec 52% suivis par le charbon (33%) destiné à la production d’électricité. Les coûts des énergies renouvelables sont désormais les plus compétitifs, affirme la même source. En 2015, les derniers appels d’offres éoliens au Maroc ont été adjugés à 0,30 dirham/kWh tandis que dans le domaine du photovoltaïque, le dernier appel d’offres dans la région Moyen-Orient a été attribué à un tarif équivalent à 0,13 dirham/kWh dans des conditions similaires à celles du royaume, est-il rappelé.

Le conseil est persuadé que le Maroc peut passer d’une dépendance énergétique de près de 88% aujourd’hui à 35% en 2040 et moins de 17% en 2050. Quant au coût moyen de l’électricité sur le réseau, il connaîtrait une baisse de 0,79 dirham/kWh aujourd’hui à 0,61 dirham/kWh en 2040 et 0,48 dirham/kWh en 2050.

Pour atteindre ces objectifs, l’institution propose une batterie de mesures. De même, elle préconise la transformation progressive de la mobilité qui représente 40% de la consommation énergétique totale actuelle pour maximiser le recours au transport en commun durable et aux voitures électriques et mettre en œuvre une politique coordonnée pour l’efficacité énergétique.

Sujets associés : Energie - Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) - Energie solaire

Aller plus loin

Énergies renouvelables : l’ONU cite le Maroc en exemple

À la veille du forum politique de haut niveau (FPHN), l’organisation des Nations-unies cite en exemple les investissements réalisés par le Maroc dans le secteur. Un...

La construction d’un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni se précise

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni.

Éolien : un nouveau parc privé de production lancé par InnoVent au Maroc

Le troisième parc éolien privé lancé au Maroc en mars dernier dans le cadre de l’engagement de l’État en faveur de la transition énergétique et la réduction de sa dépendance...

Énergies Renouvelables : les ambitions du Maroc à l’horizon 2030

Devenir un exportateur du pétrole vert avant 2030. C’est l’ambition du Maroc d’après l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et en Énergies Renouvelables (IRESEN). Vendredi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Le Maroc, « future centrale » énergétique de l’Europe ?

À l’heure où la résilience face aux défis climatiques doit se renforcer, le Maroc nourrit des ambitions pour les énergies renouvelables, lesquelles font de lui un partenaire de choix de l’Europe. Il ambitionne notamment de produire 52 % de son énergie...

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines stations-service marocaines ces dernières semaines.

Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa capacité de production d’énergies renouvelables à 52 % du mix énergétique...

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.