Le Maroc accusé d’influencer l’islam en Belgique

21 février 2022 - 00h10 - Belgique - Ecrit par : S.A

Vincent Van Quickenborne, ministre belge de la Justice, également en charge de la gestion des Cultes estime que l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), principal organe représentatif de ce culte, est trop perméable aux influences du Maroc et de la Turquie. Il entend donc retirer à l’EMB son statut d’interlocuteur officiel de l’État.

Vincent Van Quickenborne a annoncé avoir entamé la procédure visant à retirer à l’EMB son statut d’interlocuteur officiel de l’État. De facto, « nous ne subventionnerons plus cet organisme (à hauteur de 600 000 euros par an actuellement), et son rôle disparaîtra », a-t-il expliqué à la radio publique néerlandophone Radio 1. Selon le ministre, l’EMB n’est « pas représentatif de tous les musulmans de Belgique ». Aussi, accuse-t-il l’organisation musulmane d’ignorer les appels à s’ouvrir aux jeunes, dans le renouvellement en cours de ses instances dirigeantes.

À lire : Expulsion de l’imam Mohamed Toujgani : un signal au Maroc ?

Selon les explications d’un porte-parole du ministre, ce qui prévaut dans ce processus est « une logique de mosquées », c’est-à-dire que seuls les responsables musulmans exerçant déjà dans une mosquée, souvent âgés, peuvent prétendre à siéger dans le principal organe de direction de l’EMB. Sans oublier une conception “ethnique” des responsabilités favorisant les imams marocains et turcs. « Après trois ou quatre générations (d’immigrés), réserver encore le droit de postuler à un Turc ou un Marocain, ça ne va pas, ça ouvre la porte à l’ingérence », a-t-il déploré, faisant remarquer que cette approche est « vraiment néfaste pour le développement d’un islam moderne » en Belgique.

Sujets associés : Belgique - Religion - Turquie - Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) - Islam

Aller plus loin

Belgique : les Marocains parmi les rares travailleurs étrangers dans la santé

En Belgique, les Marocains figurent parmi les rares travailleurs étrangers dans le secteur des soins de santé. Dans le pays, moins d’un travailleur sur dix, n’est pas Belge.

Des espions marocains à la Grande Mosquée de Bruxelles ?

La Grande Mosquée du Cinquantenaire à Bruxelles ne pourra pas reprendre ses activités en raison de soupçons d’espionnage marocain. Ainsi en a décidé la justice qui a rendu un...

L’État belge condamné pour avoir forcé Salah Echallaoui à démissionner

Le Tribunal de première instance de Bruxelles se penche du côté de Salah Echallaoui qui avait, en 2020, démissionné de la présidence de l’Exécutif des musulmans de Belgique...

L’Exécutif des Musulmans de Belgique porte plainte pour « injures et humiliations »

L’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) vient à nouveau de porter plainte contre le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne. Cette fois-ci, la plainte a été déposée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.