Le Maroc alerte l’Algérie sur la menace terroriste qui les guette

11 avril 2021 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Cherkaoui Habboub, directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) déplore l’absence d’une coopération entre le Maroc et l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme. Il alerte le voisin de l’Est sur la menace terroriste qui plane sur les deux pays.

« L’État islamique cherche à étendre sa propagation dans la région du Maghreb, la région du Sahel et en Afrique. […] Il doit y avoir une coopération étroite entre les pays, car il n’est pas possible de lutter contre le terrorisme sans intensifier la coopération entre tous les pays. […] Tous les pays coopèrent avec nous à l’exception de l’Algérie voisine », a déclaré Cherkaoui Habboub dans une interview accordée à la chaîne de télévision Al Shark. Selon lui, cette absence de coopération entre le Maroc et l’Algérie peut mettre à mal la sécurité des deux pays. Dans la mesure où, l’actuel dirigeant de l’État islamique dans le Grand Sahara, Adnane Abou Al Walid Al Sahraoui, qui dirige les camps de réfugiés à Tindouf en Algérie est « originaire de la ville de Laâyoune et est membre du Front Polisario ».

« Avant son organisation de l’État islamique dans le Grand Sahara », Adnane Abou Al Walid Al Sahraoui « était le porte-parole de l’Organisation de l’Unification et du Mouvement du Jihad en Afrique de l’Ouest, qui était à l’origine de l’enlèvement de trois personnes travaillant pour l’organisation humanitaire des Nations Unies en coordination avec le Front Polisario en 2011 », a souligné le patron de la BCIJ, rappelant que le Saharoui avait mené plusieurs opérations terroristes visant le Mali, le Niger et le Burkina Faso entre 2015 et 2020. « Le Polisario a des liens avec des organisations terroristes, tant qu’il y a Adnane Abou Al Walid qui y est affilié et tant qu’il y a une centaine de ses membres qui ont précédemment rejoint et sont impliqués avec Al-Qaida au Maghreb », a affirmé Cherkaoui Habboub.

De son côté, « l’Algérie considère que la sécurité et la stabilité de ses voisins sont directement liées à sa propre sécurité », a déclaré Said Chengriha, le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne lors de la visite du chef d’état-major des armées françaises, le général d’armée François Lecointre en Algérie. Et d’ajouter : « Consciente de l’ampleur du danger que constitue le terrorisme sur la sécurité et la stabilité territoriales, l’Algérie n’a pas hésité à présenter des initiatives et à offrir son aide à ses voisins pour coordonner les efforts sur la base d’une vision commune à travers l’initiative du comité d’état-major opérationnel (Cemoc)  ».

Sujets associés : Coopération - Algérie - Terrorisme - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Habboub Cherkaoui

Aller plus loin

Le Maroc déplore l’absence de coopération avec l’Algérie dans la lutte antiterroriste

Cherkaoui Habboub, actuel directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) regrette « l’absence totale de coopération sécuritaire avec l’Algérie » dans la lutte...

Lutte antiterroriste : le Maroc dans l’approche préventive

L’anticipation, c’est la stratégie de lutte antiterroriste multidimensionnelle des services de sécurité marocains. Cette approche préventive a l’avantage de minimiser le...

Le Polisario est un grand allié des terroristes, selon le BCIJ

Le front Polisario entretient le terrorisme transrégional dans la zone du Sahel et du Sahara. Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a fait cette découverte après...

La cellule terroriste d’Oujda voulait provoquer la guerre entre le Maroc et l’Algérie

La cellule djihadiste liée à Daech récemment démantelée au Maroc, prévoyait d’attaquer un poste militaire frontalier afin de provoquer un conflit armé entre le royaume et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Israël envisage un match amical avec le Maroc

Lors de sa visite de travail cette semaine au Maroc, le ministre israélien de la Justice, Gideon Saar a annoncé la tenue d’un match amical entre les sélections marocaine et israélienne de jeunes. La date et le lieu de la rencontre ne sont pas encore...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le Maroc et Israël renforcent leurs relations commerciales

Le Maroc et Israël ont renforcé leur coopération commerciale, en signant, lundi à Genève, un accord sur la propriété intellectuelle. Une nouvelle étape dans les relations bilatérales entre les deux pays, normalisées il y a 18 mois.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...