Maroc : arrestation d’un faux médecin accusé d’avoir traité de milliers de patients

26 septembre 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Accusé d’avoir « soigné » sans l’obtention préalable de son inscription à l’Ordre des médecins de milliers de patients à Sidi Slimane mais aussi à Sidi Kacem pendant dix ans, un homme a été arrêté puis placé en garde à vue.

Le faux médecin était visé par une plainte déposée par le Conseil régional de l’Ordre des médecins de la région du Gharb. Cet homme qui avait poursuivi ses études en médecine pendant sept ans, mais sans parvenir à soutenir sa thèse de doctorat, a ouvert son cabinet médical à Sidi Slimane entre 2013 et 2015, puis à Sidi Kacem, où il exercera sans qualification requise, sans permis et sans l’obtention préalable de son inscription à l’Ordre des médecins pendant 8 ans, fait savoir le quotidien arabophone Assabah. Il est accusé d’avoir falsifié « la thèse de l’un de ses condisciples, en y apposant son nom, afin d’induire en erreur des responsables administratifs ». En 10 ans, il a ausculté des milliers de patients.

À lire :Un Marocain perd la vue à cause d’un faux médecin

Jeudi, lors d’une perquisition effectuée dans son « cabinet » à Sidi Kacem, le faux médecin a été arrêté puis placé en garde à vue à la disposition des enquêteurs, sous la supervision du procureur du Roi, au tribunal de première instance de cette ville. Samedi, le parquet a prolongé la période de garde à vue du mis en cause afin d’approfondir l’enquête. Il n’est pas exclu que plusieurs responsables administratifs soient convoqués et entendus dans le cadre de cette enquête. Un ancien responsable au Conseil régional de l’Ordre des médecins de la région du Gharb est d’ailleurs soupçonné d’avoir soutenu le dossier du mis en cause.

Sujets associés : Santé - Sidi Kacem - Sidi Slimane - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Un faux médecin arnaque une centaine de personnes à Kénitra

Un escroc aux multiples identités a été interpellé par la police judiciaire de Kénitra. Il a été présenté au procureur du roi pour répondre de ses actes.

Marrakech : le médecin était un imposteur

La cupidité pousse certaines personnes à emprunter des chemins tortueux. L’histoire d’un imposteur, à Marrakech, qui se faisait passer pour un médecin-psychiatre, alors qu’il ne...

Escroquerie dans un hôpital à Marrakech : de faux médecins arrêtés

À l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech, des individus ont, sous le couvert de l’habit respectable du faux médecin, arnaqué des familles de malades. Pris en flagrant délit, certains...

Maroc : Un faux chirurgien et ses complices derrière les barreaux pour une opération ratée

Un faux médecin et deux agents de sécurité de l’hôpital Ibn Sina ont été condamnés par la chambre criminelle chargée des crimes financiers de la cour d’appel de Rabat. Tous sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Maroc : une triche massive aux concours d’accès aux facultés de médecine

Au Maroc, des cas de triche ont été constatés lors des concours d’accès aux facultés de médecine. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation est sur le banc des accusés.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.