Maroc : aucun décès imputable au vaccin Pfizer

22 octobre 2021 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Aucune fille n’est décédée suite à l’injection du vaccin anti-covid Pfizer, a affirmé le ministère de la Santé. La suspension est purement d’ordre logistique.

Ce démenti du département fait suite aux rumeurs qui ont entouré la suspension de l’injection du vaccin Pfizer dans les centres de vaccination, qui serait la cause de la mort d’une jeune fille à Rabat.

Faux ! A répondu le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Abdelkrim Meziane Belfkih, joint par Hespress, expliquant la situation globale du stock vaccinal actuel du royaume.

Dans sa clarification, le responsable a indiqué que la suspension du vaccin Pfizer pour la D1 et la D3 observée depuis jeudi, n’est liée à aucune toxicité du vaccin, mais « à des raisons scientifiques et logistiques », précisant qu’actuellement, « le vaccin Pfizer ne sera administré que lors de la deuxième dose, en raison du stock disponible, en plus des études menées, et qui ont indiqué l’importance de l’injection de ce vaccin lors de la D2 ».

A lire : Coronavirus : les vaccins Pfizer et Moderna assurent une protection contre le variant indien

D’ailleurs, la décision émane du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, qui a recommandé de suspendre l’injection du vaccin Pfizer pour les premières et troisième doses, confie le responsable, ajoutant qu’« une nouvelle livraison de Pfizer devrait arriver dans les prochains jours ».

Une note a été envoyée à cet effet aux cadres médicaux et de santé, appelant à utiliser exclusivement le vaccin Sinopharm pour les personnes souhaitant recevoir leur première, deuxième ou troisième dose, souligne le journal.

Sujets associés : Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le CHU de Rabat dément un décès suite au vaccin anti-Covid-19

Le décès enregistré d’une jeune fille au Centre hospitalier universitaire (CHU) Avicenne de Rabat n’est pas lié à l’administration de vaccin anti-Covid-19.

En rupture de stock, le Maroc attend une nouvelle livraison du vaccin Pfizer

Un nouvel arrivage du vaccin américano-allemand, Pfizer-BioNTech est attendu au Maroc ce mardi. En tout, 850 000 doses seront réceptionnées.

Coronavirus : les vaccins Pfizer et Moderna assurent une protection contre le variant indien

Les vaccins contre les coronavirus développés par Pfizer et Moderna, semblent protéger contre les variants de coronavirus triple mutant de l’Inde, B.1.617 et B.1.618.0. C’est ce...

Vaccin anti Covid : l’injection d’une quatrième dose n’est pas exclue

Combien de doses de vaccin anti Covid faudra-t-il pour que les Marocains soient complètement à l’abri du coronavirus. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, estime que la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...