Recherche

Maroc : « Calculs politiques vs volonté du peuple »

© Copyright : DR

16 septembre 2015 - 11h30 - Maroc - Par: Bladi.net

Le Parti Justice et Développement (PJD) a obtenu le plus grand nombre de sièges (25%) lors des élections des conseils des régions, pourtant il n’a décroché la présidence que dans deux régions, « Rabat-Salé-Kénitra-Salé et Tafilalet-Daraâ » sur les 12 régions marocaines.

Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) arrivé en deuxième position de ce scrutin régional, s’est adjugé, quant à lui, la présidence de cinq régions (Tanger-Tétouan, Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, l’oriental et Beni Mellal-Khénifra).

D’après plusieurs observateurs cités par le quotidien Akhbar Al Yaoum, « les résultats contradictoires de ces élections sont révélateurs. Les calculs politiques sont à l’opposé de la volonté du peuple, qui a voté le 4 septembre et donné le plus grand nombre de voix au PJD ».

Mais les machinations et autres manœuvres ont fait que le PAM a raflé la présidence de cinq régions, tandis que le Rassemblement National des Indépendants (RNI), parti de la coalition gouvernementale, a violé le pacte qui le liait au PJD pour s’allier au PAM.

Les élections régionales vues par les Marocains

« En principe, c’est au peuple de choisir ses élus. Le mode du scrutin marocain est défaillant et les lois électorales sont un échec total, et même l’illettré en parle aujourd’hui dans la rue marocaine. L’élection du président de la municipalité et du président de la région doit faire l’objet d’un vote populaire direct. Ainsi, le peuple sera maître de ses décisions et du choix des élus, comme dans les pays développés et mettre fin à ce système d’alliances défaillant », fait remarquer un jeune sur Facebook.

« Ce jeu d’alliances doit être aboli. Il faut arrêter de torpiller la volonté du peuple. La présidence des régions devait être accordée directement au parti qui a obtenu la majorité des sièges. Ce que vous faites n’a rien à voir avec la démocratie. Les Marocains comprennent tout, arrêtez de les considérer comme des imbéciles... », peut-on lire encore sur les réseaux sociaux.

« Mais quelle est cette démocratie qui va à l’encontre de la volonté des électeurs. Si c’est comme ça, alors pourquoi voter pour un parti ou un autre. Le roi Mohammed VI a responsabilisé son peuple pour qu’il choisisse ses représentants. C’est ce qu’ont fait les électeurs, mais certains politiciens se sont contentés de servir leurs propres intérêts. Peut-être qu’ils ne sont pas au courant du discours souverain dans lequel il a appelé les élus à mieux remplir leurs fonctions », s’insurge un autre dans un commentaire.

Mots clés: Marrakech , Casablanca , Mohammed VI , Rabat , Elections , Settat , Kenitra , Salé , Parti de la Justice et du Développement (PJD) , Rassemblement National des Indépendants (RNI) , Parti Authenticité et Modernité (PAM) , Discours

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact