Le Maroc, champion mondial des énergies renouvelables

11 mars 2021 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Numéro 1 mondial sur la thématique « innovation, technologie et données », le Maroc va conduire un plaidoyer reposant sur un ensemble d’actions concrètes pour le développement durable n°7 et les objectifs climatiques de l’accord de Paris. Cette première rencontre mondiale sur l’énergie sous les auspices de l’Assemblée Générale des Nations Unies depuis 1981, vise à accélérer la réalisation de cet objectif.

Il s’agit d’assurer à tous l’accès à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable, et de faciliter l’atteinte des objectifs climatiques de l’Accord de Paris, fait savoir Eco actu. Dans ce contexte, cette nomination du Maroc salue les efforts du royaume pour le développement de projets renouvelables intégrés et innovants en vue de dépasser 52 % de sources renouvelables, dans le mix électrique national à l’horizon 2030.

Ainsi, il est attendu du Maroc, un plaidoyer mondial en faveur de la thématique innovation, technologie et données ; la mobilisation des pactes énergétiques nationaux pour une offre concrète ; la sensibilisation en vue de promouvoir le Dialogue de Haut Niveau sur l’énergie et assurer des conseils stratégiques au groupe de travail technique.

À cette occasion, Mustapha Bakkoury, Président de Masen, qui a représenté le Maroc lors du lancement virtuel du Dialogue de Haut Niveau sur l’Énergie, a rappelé que « La vision de Sa Majesté qui a façonné les réalisations du Royaume dans le domaine des énergies renouvelables, et qui a inspiré la dynamique internationale depuis la tenue de la COP22 à Marrakech, est couronnée par cette nouvelle marque de confiance des Nations Unies, désignant le Maroc comme champion mondial du dialogue onusien de haut niveau sur l’énergie. Cette mission stratégique permettra de continuer à plaider la cause des Objectifs de Développement Durable au niveau mondial, et d’accélérer son implémentation. ».

Pour rappel, Masen avait reçu, en 2016, le prestigieux prix environnemental des Nations Unies « prix des Champions de la Terre » dans la catégorie «  vision entrepreneuriale  ». Il marque sa présence dans le projet de Coalition, lancé par le Maroc et l’Éthiopie, pour l’Accès Durable à l’Énergie au profit des populations vulnérables des pays pauvres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : ONU - Energie - Distinction

Aller plus loin

Vers la production de l’hydrogène vert au Maroc

Après l’énergie électrique, l’énergie solaire et l’éolien, le Maroc veut produire l’hydrogène vert. À ce titre, le royaume, en collaboration avec un institut allemand, compte...

Le Maroc, un pays au potentiel « énorme » en matière d’énergies renouvelables

Le Maroc a pris des mesures « importantes » pour exploiter son « énorme » potentiel naturel de production d’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique, selon la BBC.

The Green Future Index 2021 : le Maroc, 26ème, passe devant la Corée du Sud et Israël

L’index 2021 du MIT Technology Review Insights attribue la 26ᵉ place au Maroc dans le classement mondial des pays qui luttent contre le changement climatique. Ce rang place le...

Les efforts du Maroc en matière d’énergies propres salués par Washington

Pour son engagement « remarquable » et ses efforts considérables en faveur d’une transition rapide vers les énergies renouvelables, le Maroc a été félicité et encouragé par les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème industriel de production de batteries pour véhicules électriques et de...

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

La capacité de réponse d’urgence nucléaire du Maroc « est solide »

En fin de mission d’examen de la préparation aux situations d’urgence (EPREV) au Maroc, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a livré ses conclusions.