Maroc : En 2020, la création d’entreprise a chuté de 11,7%

20 mars 2021 - 12h20 - Economie - Ecrit par : J.K

Au Maroc, durant l’année 2020, seulement 83 806 entreprises ont été créées, entreprises personnes physiques et personnes morales confondues, soit une baisse de 11,7% comparativement à 2019. Cette baisse est particulièrement le résultat des impacts de la crise sanitaire.

Après les mesures restrictives liées à la pandémie, le nombre de créations d’entreprises était de 54 691 pour les personnes morales et de 29 115 au titre des personnes physiques, soit un total de 697 400 entreprises dont 32,51 % pour le secteur commercial, 24,37 % pour Bâtiment et travaux publics et activités immobilières et 17,07 % pour les services divers, fait part Hespress. En ce qui concerne les entreprises personnes physiques dont le nombre est de 1 179 576 au cours du premier exercice, d’après la répartition par secteur, le secteur du commerce a atteint un taux de 57,31 %, le secteur des industries sort avec 10,43 %, celui des services divers, 7,55 %, a indiqué l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC).

Bien que les créations d’entreprises personnes morales aient connu une hausse de 7,5 % par rapport à 2019, les créations d’entreprises personnes physiques ont chuté de 34 %. De plus, la crise sanitaire a impacté les régions de différentes façons. Les régions Casablanca-Settat et Rabat-Salé-Kenitra ont seulement connu une chute de 2 % (Morales) et 2,8 % (Physiques) en 2020, avec 276 175 entreprises personnes morales et 279 901 entreprises personnes physiques créées. Quant à Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la baisse est bien importante, 36,5 %, avec 10 773 entreprises créées en 2020. Dans l’Oriental, le nombre de créations d’entreprise a diminué de 31 % avec 5 504 créations, a indiqué le baromètre de l’OMPIC.

Par ailleurs, la reprise dès le mois de septembre, a permis de limiter les dégâts et de clôturer l’exercice de 2020 sur une baisse de 12 %. Cette performance sur le dernier trimestre a également permis de stimuler les créations d’entreprises et redonner de l’espoir à un retour progressif à la situation économique d’avant Covid −19 et laisse croire que les personnes souffrant d’une perte d’emploi puissent trouver une activité de sauvetage.

Sujets associés : Immobilier - Emploi - BTP

Aller plus loin

Maroc : nette augmentation de la création d’entreprises en 2021

Le Maroc connait un regain pour l’entrepreneuriat après une période de baisse en 2020. Le nombre d’entreprises créées en 2021 s’est établi à 135 000, en hausse de 22 % par...

Maroc : la création d’entreprises progresse au premier semestre 2021

Le nombre d’entreprises créées au Maroc au premier semestre de cette année s’est établi à 57 661. Un regain pour l’entrepreneuriat qui peut s’expliquer par la perte d’emplois...

Relance économique : la CGEM sonne la mobilisation des Marocains entrepreneurs du Monde

« Relance économique du Maroc : la mobilisation des compétences, des entrepreneurs et des investisseurs marocains du monde, levier des synergies », c’est le thème au cœur des...

Brevets d’invention : quelle est la place du Maroc ?

En 2019, la Chine est passée à la première place en matière de demandes de brevets d’invention. Elle dame ainsi le pion aux États-Unis, selon des données de l’Organisation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.