Quid des entreprises et emplois créés à Marrakech-Safi en 2020 ?

6 mars 2021 - 20h30 - Economie - Ecrit par : J.K

En 2020, dans la région Marrakech-Safi, 6242 entreprises ont été créées pour un investissement global de 23,97 milliards de DH. C’est ce que révèle le rapport d’activité 2020 du CRI-MS.

Entre janvier et décembre 2020, l’activité de création des entreprises du Centre régional d’investissement de Marrakech-Safi (CRI-MS) a enregistré la création de 6242 entreprises, en baisse de −2,12 % par rapport à 2019, en raison de la crise sanitaire. Toutefois, les créations de 2020 ont dépassé celles de 2019, surtout à partir de juillet, avec 20 251 emplois directs au niveau de la région Marrakech-Safi.

Si le mois d’août a totalisé moins de créations que les deux précédents, en septembre, une progression a été enregistrée, débouchant sur une augmentation en novembre et décembre. Un exploit réalisé grâce au renforcement des effectifs du CRI et à l’amélioration des procédures du guichet unique. Concernant la répartition provinciale des créations, Marrakech a enregistré une chute de −6 % à cause de la crise sanitaire. Au niveau de Safi et d’Al Haouz, elles ont connu une forte augmentation à partir du second trimestre.

Quant à la répartition par secteur, les services sont en tête, suivis du secteur du Commerce, de l’industrie, du Tourisme, de l’Artisanat, des Bâtiments et Travaux publics, de l’Agriculture et des pêches, de l’énergie et des mines. Grâce aux effectifs recrutés, l’amélioration du travail, l’efficience des travaux des Commissions régionales Unifiées d’Investissement (CRUI) et autres, ces dernières ont statué sur 176 projets, soit 94,12 % des dossiers approuvés. De plus, la CRUI avait approuvé 59 projets, soit un taux de 33,52 % de l’ensemble des projets validés, suivi d’un impact économique de 23,98 MMDH en matière d’investissement et 20 251 créations d’emplois.

Suite à l’étude des investissements par secteur, celui de l’Énergie est en tête avec 64 %. Pour les autres secteurs, le rapport indique une grande présence de l’industrie métallique, métallurgique et électrique, de l’industrie agroalimentaire, du tourisme et du commerce. Quant à la répartition provinciale des investissements des projets approuvés par la CRUI, la province de Rehamna est en première ligne des investissements. Viennent ensuite, la préfecture de Marrakech et la province de Safi classées ex æquo.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Investissement - Pêche - Agriculture - Energie - Emploi - BTP - Industrie

Aller plus loin

Maroc : 52 conventions d’investissement signées pour relancer l’industrie

D’un montant global de 4,2 milliards de dirhams, 52 conventions ont été signées lundi 22 février à Rabat dans les secteurs productifs. Ces conventions permettront la création...

MRE : une nouvelle compagnie de bateau voit le jour

La plateforme du transport maritime marocain va s’agrandir avec un nouvel acteur. Son nom : Morocco Cruise Line.

Maroc : voici les secteurs qui ont recruté le plus

Le secteur ayant le plus recruté en 2020 au Maroc malgré la crise sanitaire, est celui des centres d’appels. Il est suivi des Opérateurs IT et des banques qui ont également...

Maroc : voici les nouvelles règles de recrutement dans les collectivités locales

Le gouvernement marocain a décidé d’aider les collectivités locales à recruter les meilleurs profils pour leurs hautes fonctions et à rendre les communes compétitives sur le...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

CAN 2025 et Mondial 2030 : les critères de qualification des stades marocains

Le ministère de l’Équipement et de l’eau a donné des précisions sur les critères de qualifications et les travaux de construction des stades qui accueilleront les matchs de la coupe d’Afrique des nations 2025 et de la coupe du monde 2030.

Maroc : de nouveaux projets pour renforcer le « Made in Morocco »

Le Maroc poursuit sa marche vers la souveraineté industrielle. Mardi dernier, le gouvernement a procédé au lancement du 4ᵉ lot d’opportunités d’investissements, initiées dans le cadre de la banque à projets. Au total, 275 nouveaux projets ont été...

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.