Maroc : un directeur de banque s’envole avec l’argent de ses clients

9 juin 2024 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Tétouan, le directeur d’une agence bancaire affiliée à Bank of Africa (ex BMCE Bank) a dérobé d’importantes sommes d’argent à ses clients avant de disparaître dans la nature.

Encore un détournement de fonds des déposants. Le directeur d’une agence bancaire affiliée à Bank of Africa à Tétouan a détourné jusqu’à 20 milliions de dirhams des comptes des clients et s’est enfui du pays avec les fonds détournés, rapporte Rue20. Avant lui, Daniel Ziouzio, 55 ans, directeur de l’agence de l’Union marocaine des banques à Tétouan, par ailleurs l’un des administrateurs du club de football Moghreb de Tétouana et élu communal, a été arrêté et placé en garde à vue. Son complice, son collaborateur chargé de la caisse et lui auraient détourné des millions de dirhams de comptes bancaires de clients – entreprises, hommes d’affaires, associations de fonctionnaires, ou particuliers – de son agence.

À lire :Maroc : vaste scandale de corruption dans une banque

Un Marocain résidant aux Pays-Bas a accusé l’agence affiliée à Bank of Africa, située dans le quartier Al-Hamama au cœur de la ville de Tétouan, d’avoir « détourné » un million de dirhams de son compte bancaire et a déposé une plainte auprès du procureur du roi au tribunal de première instance de la ville, indique la même source. Dans sa plainte, il accuse le directeur et les employés de l’agence de trahison de confiance et de fraude, d’escroquerie et de falsification tels que stipulés par le Code pénal via des détournements récurrents de son compte à l’agence alors qu’il se trouvait en dehors du territoire national. Le MRE demande au parquet d’ouvrir une enquête urgente sur cette affaire, de poursuivre les personnes mises en cause et toutes les personnes impliquées dans cette affaire, et de préserver son droit à suivre l’évolution du dossier.

À lire :Maroc : un banquier condamné pour avoir volé l’argent de ses clients

« Les autorités compétentes, après avoir mené une enquête sur sa plainte, ont découvert que toutes les opérations contestées ont été effectuées sur la base de documents comportant des signatures conformes à celles déposées à l’agence, telles que confirmées par un expert en graphologie », a expliqué la direction de la banque après avoir « reçu un avis de réception de la plainte dans laquelle il conteste plusieurs opérations déduites de son compte. » Elle pointe donc une plainte « infondée ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tétouan - BMCE Bank - Banques - Vol

Aller plus loin

Détournement de fonds à Tétouan : Un banquier sans scrupules vole ses clients

Plusieurs dizaines de millions de dirhams détournés de comptes de clients : Daniel Ziouzio, 55 ans, directeur de l’agence de l’Union marocaine des banques à Tétouan, a été...

Maroc : vaste scandale de corruption dans une banque

Au Maroc, une banque mène une vaste enquête sur les conditions d’octroi de plusieurs prêts. Cette mission d’inspection pourrait se transformer en affaire judiciaire.

Maroc : un banquier condamné pour avoir volé l’argent de ses clients

La chambre chargée des crimes financiers de la cour d’appel de Rabat vient de confirmer le jugement du tribunal de première instance qui avait condamné à cinq ans de prison...

Rabat : un employé de banque emporte l’argent des clients

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Rabat chargée des crimes financiers vient d’ordonner le placement en détention d’un employé d’une agence bancaire du quartier Riad,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

Séisme au Maroc : les banques versent 850 millions de dh, Akwa Group 600 millions

Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) vient de faire un geste conséquent pour venir en aide aux victimes du récent séisme qui a frappé le pays. C’est également le cas pour Akwa Group.

Société Générale Maroc officiellement racheté

La Société Générale a annoncé vendredi 12 avril la cession de ses filiales marocaines, Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) et La Marocaine Vie, au groupe Saham pour un montant total de 745 millions d’euros. Cette opération s’inscrit dans le...

Maroc : panne générale du paiement par carte bancaire

Mercredi dans la soirée, les paiements par cartes bancaires marocaines sur internet ont connu d’importantes perturbations. Cette défaillance serait due à une panne informatique du Switch national.

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...