Maroc : deux douaniers arrêtés pour trafic de drogues

25 juin 2020 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Huit individus, dont deux douaniers, ont été interpellés mercredi par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda, pour leur implication présumée dans une affaire de trafic de drogues et de psychotropes, trafic d’alcool et soustraction d’objets saisis dans le cadre d’affaires criminelles.

Les mis en cause ont été arrêtés sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). Le premier suspect, qui fait l’objet de sept avis de recherche au plan national pour trafic de drogue, a été appréhendé au Douar Jouadra, à 15 kilomètres de la frontière-est du Maroc, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Cinq autres personnes, dont une femme, soupçonnés d’être impliqués dans des affaires de trafic de produits psychotropes, de cocaïne et de chira, ont été par la suite interpellés, précise la même source.

Le communiqué précise qu’après recherches et investigations, il ressort que les prévenus sont en affaires avec deux douaniers qui leur fournissent les drogues et psychotropes après les avoir soustraits du dépôt d’objets saisis. Pour ces actes frauduleux, les deux douaniers ont été aussi interpellés et mis à la disposition de l’enquête.

Une quantité importante d’objets divers a été saisie après les perquisitions effectuées aux domiciles des suspects. Il s’agit de meubles, de 5 voitures, 16 téléphones portables, 42 bouteilles de vins de contrebande, 9 kg de chira, et d’une somme d’argent de plus de 200 000 dirhams.

Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent afin de tirer au clair cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oujda - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Aller plus loin

Plus de 2 tonnes de drogue et 98 Kg de haschich saisis à Tanger

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont réussi, dimanche, la mise en échec d’une tentative de trafic international de drogue et de haschich.

Une enquête aux Îles Canaries révèle la corruption de douaniers marocains

La police espagnole a démantelé un réseau marocain de trafic de drogue et de migrants mineurs à Crevillent, Callosa et Lorca (îles Canaries). L’interrogatoire subi par les...

Près de cinq tonnes de drogue repêchées au large de Safi

La Marine royale a sorti de l’eau, lors d’une patrouille de routine en Atlantique entre le 6 et le 8 avril, 137 ballots de résine de cannabis.

Une tonne de drogue saisie par la police à Fès

Une tonne de drogue a été saisie par la police, au cours d’une opération sécuritaire menée par les éléments de la police judiciaire de Fès. La police a pu compter sur des...

Ces articles devraient vous intéresser :

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.