Les Etats-Unis conseillent au Maroc d’acheter des drones militaires

19 mars 2015 - 13h23 - Maroc - Ecrit par : J.L

L’administration américaine devrait permettre au Maroc d’acheter des drones militaires de surveillance et de combat comme le "MQ-9 Reaper", capable de transporter 4 missiles pouvant peser plus de deux tonnes, conseille "The National Interest", magazine américain proche des républicains, à Washington. Le "MQ-9 Reaper" construit par General Atomics notamment pour le compte de l’armée américaine, coûte environ 17 millions de dollars.

Le Maroc figure sur une liste de cinq pays à travers le monde, qui ont besoin d’acquérir ces avions militaires sans pilote pour des raisons sécuritaires, recommande "The National Interest". Ces pays sont : Le Canada, Singapour, le Brésil, le Maroc et l’Inde.

Pour justifier sa position, l’influent magazine proche du cercle du pouvoir à Washington, estime que le Maroc est un pays ami et un allié des Etats-Unis. Le Royaume situé dans une région en proie à des conflits, doit aussi combattre la menace de certaines organisations islamistes fondamentalistes.

La situation au Mali, le chaos régnant en Libye et la prolifération des groupuscules terroristes dans le désert algérien, sont autant de raisons qui font qu’une force militaire capable de faire face à ces menaces, doit exister dans cette région.

Cette puissance militaire selon "The National Interest", n’est autre que le Maroc, pays allié des Etats-Unis d’Amérique. L’armée marocaine dispose d’un équipement moderne, elle est bien financée et bien formée par rapport aux armées des pays voisins.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Algérie - Libye - Défense - Armement - Washington - Forces Armées Royales (FAR)

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.